gratte-menton

GRATTE-MENTON

(gra-te-man-ton) s. m.
Terme de plaisanterie pour dire un barbier.
On comprend que l'empereur [Paul 1er] ne pouvait permettre à un simple gratte-menton de prendre place dans la voiture du grand maître de Malte [Paul 1er lui-même] en des occasions aussi solennelles que des visites à sa maîtresse, [, Revue moderne, t. XXXVI, p. 114, janv. 1866]