gratuité

(Mot repris de gratuite)

gratuité

n.f.
1. Caractère de ce qui est gratuit, ne coûte rien : La gratuité des soins pour les plus démunis.
2. Caractère de ce qui est sans fondement, sans justification : La gratuité d'une hypothèse.

GRATUITÉ

(gra-tui-té) s. f.
Caractère de ce qui est gratuit. La gratuité de l'enseignement primaire.
J'espérai que la réflexion, venant sur l'effort du sacrifice [de Mme d'Argenton par le duc d'Orléans], sur son entière gratuité, ramènerait ce prince dans l'état où il devait être avec le roi [SAINT-SIMON, 254, 161]
Terme de théologie. Ce qui est pur don de Dieu. La gratuité de la prédestination.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Lesquelz compaignons atant se departirent sans boire ne recevoir aucun don ne gratuité [DU CANGE, gratuitas.]
  • XVIe s.
    Tout ce que Dieu nous a eslargi, nous le tenons de gratuité, afin de dependre tousjours de lui [CALV., Instit. 168]
    Et si prestoit de l'argent à ses amis sans leur en demander profit ; mais sa gratuité estoit bien souvent plus fascheuse, que s'il en eust demandé beaucoup d'usure [AMYOT, Crass. 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Gratuit.

gratuité

GRATUITÉ. n. f. Caractère de ce qui est gratuit. La gratuité de l'enseignement primaire.

Il se dit, en termes de Théologie, de Ce qui est un pur don de Dieu. La gratuité de la prédestination.

Traductions

gratuité

gratuitousness, wantonesskosteloosheid, ongegrondheidfreifrivapaa무료 (gʀatɥite)
nom féminin
1. fait de n'être pas payant la gratuité des transports
2. caractère de ce qui est fait sans raison la gratuité d'une accusation

gratuité

[gʀatɥite] nf
[éducation] → being free (of charge)
[acte] → gratuitousness