grecque

grecque

n.f.
Ornement architectural fait de lignes brisées formant une combinaison d'angles droits.

GRECQUE

(grè-k') s. f.
Ornement composé d'une suite de lignes brisées à angles droits et rentrant sur elles-mêmes. Une frise ornée d'une grecque.
Terme de relieur. Petite scie dont on se sert pour grecquer les livres. Petites encoches que l'on pratique sur le dos du livre pour y loger les ficelles ou nerfs sur lesquels on coud les livres.
Le livre perd de la marge du fond toute la profondeur de la grecque [LESNÉ, Reliure, p. 124]
Petite ficelle qui sert à faire les nerfs des reliures à la grecque.
Nom d'une coiffe que portent les femmes de la campagne, de Marseille à Valence, formée d'une bande de dentelle ou de mousseline fraisée, et d'une calotte destinée à loger le chignon.

ÉTYMOLOGIE

  • Grec.

grecque

GRECQUE. n. f. T. d'Architecture. Ornement Composé d'une suite de lignes droites qui reviennent sur elles-mêmes, en formant toujours des angles droits. Cette frise est ornée d'une grecque.
Traductions

grecque

Greek woman, Greek

grecque

Griekse