greenback

GREENBACK

(grin'-bak) s. m.
Billets émis par toutes les banques des États-Unis qui ont des valeurs du gouvernement, jusqu'à concurrence du montant de ces valeurs.
À voir comment tous ces gens dépensent les greenbacks et les jettent au vent, on dirait qu'ils n'ont qu'à frapper du pied pour les faire sortir de terre [L. SIMONIN, Rev. des Deux-Mondes, 1er avr. 1875, p. 570]

ÉTYMOLOGIE

  • Ces bïllets sont ainsi dits de la couleur de leur verso, de green, vert, et back, dos.