grenadé

(Mot repris de grenadais)

grenade

GRENADE. n. f. Fruit du grenadier, contenant quantité de grains rouges, chacun renfermé dans une petite cellule. Grenade douce. Grenade aigre. Fleur de grenade. Grain de grenade.

Il se dit aussi d'un Projectile en forme de grenade, enveloppé de métal, muni d'un détonateur, chargé d'explosif et que l'on jette généralement à la main. Une attaque à la grenade.

Il se dit encore de Certains ornements de l'uniforme des pompiers et des soldats du génie qui représentent une grenade.

Il se dit aussi dans ce sens d'un Motif de décoration architecturale.

grenade

Grenade, Granatum malum, a granorum multitudine, t, mutatur in d. Malum punicum.

grenade

Le Royaume de GRENADE, nunc vulgo Granata, olim Baetica.

grenade


GRENADE, s. f. GRENADIER, s. m. 1re e muet; 3e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Grenade, est un fruit, qui renferme dans son écorce quantité de grains rouges. = On donne aussi ce nom à un petit boulet de fer, creux, qui est en forme de grenade, et qui étant chargé de poudre, se jète avec la main. = Grenadier se dit dans les deux sens. Arbre qui porte les grenades. — Soldat qui jète des grenades. Compagnie de Grenadiers. = On apèle grenadière, une gibecière dans laquelle les Grenadiers portent les grenades.