grener

(Mot repris de grenas)

grener

v.i. grainer.

grener


Participe passé: grené
Gérondif: grenant

Indicatif présent
je grène
tu grènes
il/elle grène
nous grenons
vous grenez
ils/elles grènent
Passé simple
je grenai
tu grenas
il/elle grena
nous grenâmes
vous grenâtes
ils/elles grenèrent
Imparfait
je grenais
tu grenais
il/elle grenait
nous grenions
vous greniez
ils/elles grenaient
Futur
je grènerai
tu grèneras
il/elle grènera
nous grènerons
vous grènerez
ils/elles grèneront
Conditionnel présent
je grènerais
tu grènerais
il/elle grènerait
nous grènerions
vous grèneriez
ils/elles grèneraient
Subjonctif imparfait
je grenasse
tu grenasses
il/elle grenât
nous grenassions
vous grenassiez
ils/elles grenassent
Subjonctif présent
je grène
tu grènes
il/elle grène
nous grenions
vous greniez
ils/elles grènent
Impératif
grène (tu)
grenons (nous)
grenez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais grené
tu avais grené
il/elle avait grené
nous avions grené
vous aviez grené
ils/elles avaient grené
Futur antérieur
j'aurai grené
tu auras grené
il/elle aura grené
nous aurons grené
vous aurez grené
ils/elles auront grené
Passé composé
j'ai grené
tu as grené
il/elle a grené
nous avons grené
vous avez grené
ils/elles ont grené
Conditionnel passé
j'aurais grené
tu aurais grené
il/elle aurait grené
nous aurions grené
vous auriez grené
ils/elles auraient grené
Passé antérieur
j'eus grené
tu eus grené
il/elle eut grené
nous eûmes grené
vous eûtes grené
ils/elles eurent grené
Subjonctif passé
j'aie grené
tu aies grené
il/elle ait grené
nous ayons grené
vous ayez grené
ils/elles aient grené
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse grené
tu eusses grené
il/elle eût grené
nous eussions grené
vous eussiez grené
ils/elles eussent grené

GRENER

(gre-né. La syllabe gre prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : le blé grène, grènera)
V. n. Produire de la graine, rendre beaucoup de grains. Les blés ont bien grené cette année.
Dans les terroirs froids et humides, le basilic, le persil de Macédoine ne grènent pas, ou plutôt grènent si tard, que leur graine ne saurait mûrir [LA QUINTINYE, Jardins, t. I, dans RICHELET]
Faire grener les cocons de vers à soie, laisser la chrysalide se changer en papillon, les papillons sortir et faire des œufs qu on nomme graine.
V. a. Réduire en petits grains. Grener du tabac. Convertir en petits grains, en parlant d'une poudre qu'on met préalablement en pâte. Grener la poudre de guerre. Grener le sel, le raffiner pour le réduire en sel blanc.
Grener une peau, la rendre grenue.
Se grener, v. réfl. On dit que le sel se grène, quand la superficie des marais se cristallise aux rayons du soleil et prend cette figure à plusieurs angles qu'on nomme grain de sel.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Et li rosier en mai florist et graine [, Couci, XI]
  • XIIIe s.
    La vie [mondaine] C'est l'arbre qui tost se desfruite ; C'est ly espis qui point ne graine [J. DE MEUNG, Tr. 1234]
  • XVIe s.
    Faire grener les papillons sur du papier, n'est le profit de l'œuvre, parce qu'on n'en peut oster la graine qu'en rasclant avec un cousteau, dont beaucoup s'en casse [O. DE SERRES, 491]
    Le temps de grener [faire paisson] en bois et forest commence à la sainct Remy et dure jusqu'à la sainct André [, Coust. génér. t. I, p. 210]

ÉTYMOLOGIE

  • Graine ; provenç. et espagn. granar ; ital. granare.

grener

GRENER. v. intr. Produire de la graine, rendre beaucoup de grains. Cette herbe grène bien. Les blés ont bien grené cette année. Épi grené à triple rang.

Il s'emploie aussi comme verbe transitif et signifie Réduire en petits grains. Grener du tabac. Grener du sel.

Il a quelquefois le même sens que GRENELER. Grener une peau.

Le participe passé GRENÉ, ÉE, s'emploie quelquefois comme nom et se dit, dans les Arts du dessin, des Parties d'un dessin, d'une gravure, etc., qui offrent une multitude de petits points fort rapprochés les uns des autres. Un beau grené.

grener

Grener, Il vient de Granum.

Cette herbe grene, Caput facit haec herba.

grener


GRENER, v. n. et act. [1re e muet, 2e é fer. Grené. Devant la syll. fém. l'e muet se change en è moy. Il grène, grènera.] Neutre et sans régime, il se dit des plantes. Produire de la graine: cette herbe grène bien. — Rendre beaucoup de grains. "Les blés ont bien grené cette année. — Actif, réduire en petits grains; grener de la poudre à canon; du sel, du tabac.