greneter

GRENETER

(grè-ne-té. Le t se double quand la voyelle qui suit est muette : je grenette) v. a.
Faire le grain sur le cuir avec un fer chaud.
Enrichir d'ornements en forme de grains.
Dans le moyen âge, travail greneté, ou, substantivement, greneté, travail fin qui formait le fond des dessins ciselés en vignettes ; de là l'expression : greneté de vignetures [DE LA BORDE, Émaux, p. 335]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Un hanap d'or, ciselé à costes par dehors et l'aiguiere de mesme, ledit hanap greneté [DE LA BORDE, Émaux, p. 335]

ÉTYMOLOGIE

  • Grenette, dimin. de graine ou de grain.