grièche

GRIÈCHE

(gri-è-ch') adj.
Usité seulement en composition et signifiant douloureux, méchant : ortie-grièche, pie-grièche (voy. ces mots).

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Contornix est uns oisiaus que li François claiment greoches, parce que ele fu premiers trovée en Grece ; et en esté s'en revont outre mer grant torbe ensemble [BRUN. LATINI, Trés. p. 211]
  • XVe s.
    C'est mort ou prison très griesche [AL. CHARTIER, Œuv. p. 650]
  • XVIe s.
    Sans faire faute de mon corps, non plus qu'une nonain griesche [, Moyen de parvenir, p. 192, dans LACURNE]
    Perdrix griesche [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Brunetto Latini et O. de Serres (ortie griesche pour grecque, par mot corrompu, 627) voient dans ce mot un dérivé de grecque ; la série des sens est difficile à trouver : serait-ce le feu grec ou grégeois qui aurait fait passer à un dérivé de grec le sens de pénible, douloureux ? Les Anglais nomment greek nettle, ortie grecque, l'ortie-grièche, ce qui vient à l'appui de l'étymologie de grec. Les Allemands nomment Buntspecht, épervier tachetê, la pie-grièche ; ce qui appuierait le sens de bariolé, attribué par quelques dictionnaires à grièche, on ne sait du reste à quel titre.