griffonnage

(Mot repris de griffonnages)

griffonnage

n.m.
Texte ou dessin fait en griffonnant : Il a couvert la première page de griffonnages barbouillage, gribouillage, gribouillis

griffonnage

(gʀifɔnaʒ)
nom masculin
action de dessiner ou d'écrire rapidement Je n'arrive pas lire ses griffonnages.

GRIFFONNAGE

(gri-fo-na-g') s. m.
Écriture mal formée et illisible.
Je vous garde mon griffonnage [SÉV., 257]
Bélise : Qu'est-ce que c'est que ce papier ? - Marton : Du griffonnage, madame, quelque bagatelle apparemment ; car cela est fort mal écrit [DANCOURT, Déroute du pharaon, sc. 6]
Écrit de peu de valeur.
J'ai six volumes de mes griffonnages ; c'est un ouvrage informe, comme vous devez le penser [GENLIS, Théâtr. d'éduc. le Voyageur, II, 5]

ÉTYMOLOGIE

    GRIFFONNER.

griffonnage

GRIFFONNAGE. n. m. Écriture si mal formée qu'il est presque impossible de la lire. Je ne saurais lire ce griffonnage. Il est familier.
Synonymes et Contraires

griffonnage

nom masculin griffonnage
Écriture illisible.
Traductions

griffonnage

doodle, scrawl

griffonnage

קשקוש (ז), שרבוט (ז), שִׁרְבּוּט

griffonnage

scarabocchio

griffonnage

[gʀifɔnaʒ] nmscribble