griffonnier

GRIFFONNIER

(gri-fo-nié) s. m.
Mauvais écrivain.
Il y avait un roi de la Chine qui dit un jour à l'historien de l'État : Quoi ! vous voulez écrire mes fautes ? Sire, répondit le griffonnier.... [VOLT., Lett. d'Argental, 8 mai 1763]

ÉTYMOLOGIE

  • Griffonner.