grigne

grigne

n.f.
Fente que le boulanger trace sur le pain ou qui se forme à la cuisson.

GRIGNE

(gri-gn') s. f.
Se dit des inégalités du feutre. Terme de boulanger. Fente. Pain à grigne.

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, grigne, miette, menue parcelle ; grigner les dents, les montrer par humeur ou menace. Grigne est proprement l'action de montrer les dents, et dérive de l'ancien haut-allemand grînan ; allem. mod greinen, grincer des dents ; à quoi il faut comparer le celtique : bas-breton, krina ; irl. creinim, grignoter, ronger. Il n'est resté que dans la technologie avec un sens figuré.