grille

grille

n.f. [ lat. craticula, petit treillis ]
1. Assemblage de barreaux fermant une ouverture ou établissant une séparation : Les grilles des fenêtres de la banque. La grille du parloir d'un couvent.
2. Clôture métallique plus ou moins ouvragée : La grille du jardin est ouverte barrière, portail
3. Châssis métallique disposé pour recevoir le combustible solide d'un foyer : La grille d'une chaudière à charbon.
4. Quadrillage percé de trous conventionnels, pour écrire et lire des cryptogrammes.
5. Quadrillage servant aux mots croisés : Une grille muette sans cases noires
6. Formulaire pour jouer au Loto national ou au Loto sportif.
7. Organisation et répartition susceptibles d'être représentées par un tableau ; ce tableau : Grille des programmes de télévision, de radio tableau des émissions et de leur heure de diffusion
Grille des salaires,
tableau des salaires déterminés en fonction du poste occupé.

GRILLE

(gri-ll', ll mouillées, et non gri-ye) s. f.
Assemblage à claire-voie de barreaux de fer ou de bois, se traversant les uns les autres et servant à fermer une fenêtre, une ouverture. Mettre une grille à une fenêtre. Les verrous et les grilles d'une prison.
Et les soins défiants, les verrous, ni les grilles, Ne font pas la vertu des femmes ni des filles [MOL., Éc. des mar. I, 2]
Ainsi chante à travers les grilles Un captif.... [BÉRANG., Prisonn.]
Être sous les grilles, être en prison.
Oui, dit l'ange, mais je plaidai : Tu ne fus qu'un an sous les grilles [BÉRANG., Ange gard.]
Barrière en petits carreaux fort serrés, qui sépare en deux le parloir d'un couvent. La grille du parloir. Fig. Épouser une grille, se faire religieuse.
Vous souhaitez qu'elle épouse une grille [HAUTEROCHE, Crispin médecin, dans LE ROUX, Dict. comique.]
Le parloir même. Ces religieuses sont toujours à la grille. Fig. Les personnes qui sont au parloir.
Toute la grille à ces mots effroyables Tremble d'horreur [GRESS., Vert-vert, IV]
Treillis de fer qui sépare d'avec le chœur ou la nef la place destinée aux religieuses.
Clôtures ou séparations formées de longs barreaux montants et parallèles. La grille du château. La porte d'une grille.
La grille du Carrousel Il [François 1er] acheta la grille d'argent dont Louis XI avait orné l'église de saint Martin de Tours ; elle pesait 6776 marcs, deux onces moins un gros [VOLT., Hist. parlem. ch. XVI]
Barres de fer sur lesquelles on place le charbon dans un fourneau au-dessus du cendrier. Ustensile en forme de grille qui sert à brûler le charbon de terre dans les cheminées des appartements. Grille de feu, ou, simplement, grille, se dit de chenets attachés ensemble à quelque distance l'un de l'autre, avec une barre de fer.
Terme de blason. Barreaux de la visière d'un heaume, qui servaient à garantir les yeux.
L'un sur son écusson porte un casque sans grille, Dont le père autrefois a porté la mandrille [BOURSAULT, Fabl. d'Ésope, III, 4]
Plaque de fer trouée qui est sur une râpe et qui sert à pulvériser le tabac.
Terme de manége. Partie de l'étrier qui sert d'appui au pied du cavalier.
Terme de fonderie. Châssis de fer qui sert à porter le massif sur lequel s'établit le modèle, à soutenir les bricaillons dont on remplit la fosse et à lier les murs des galeries. Terme de doreur. Treillis sur lequel on expose les ouvrages au feu.
10° Terme de construction. Synonyme de grillage n° 2.
11° Terme de chancellerie. Parafe en forme de grilles ou de barreaux qui se traversent les uns les autres, que les secrétaires du roi mettaient quand ils signaient officiellement, au devant de leur parafe.
Signé, Goujon, avec grille et parafe, et scellé du grand sceau de cire jaune, [, Arrêt du conseil d État, 19 janvier 1720]
12° Terme de cryptographie. Carton bizarrement découpé à jours, qui, posé sur une dépêche secrète, ne laisse apparents que les caractères nécessaires et masque ceux de pur remplissage.
13° Dans un jeu de paume, fenêtre carrée.
14° Petit vaisseau long, à l'usage du teinturier sur soie. Terme de rubanier. La quantité de tours des mêmes ficelles posées en tête des hautes-lices, sur le devant des deux porte-rames, et qui servent à faciliter le passage des rames.
15° Terme de commerce. Sorte de laine d'Espagne très estimee.

ÉTYMOLOGIE

  • Grille est pour graïlle et vient du bas-latin graticula, corrompu de craticula, diminutif de crates, claie, grille.

grille

GRILLE. n. f. Assemblage à claire-voie de barreaux de fer ou de bois, se traversant les uns les autres et servant à fermer une fenêtre ou quelque autre ouverture. Mettre une grille à une fenêtre. Fermer l'entrée d'un égout avec une grille. Les verrous et les grilles d'une prison. La grille d'un fourneau. La grille d'une locomotive.

Il se dit, particulièrement, d'une Sorte de fermeture en petits carreaux fort serrés, qui est dans les parloirs de certaines communautés religieuses. La grille du parloir. On ne parle à ces religieuses qu'au travers de la grille. Il y a double grille à ce parloir. Il se dit absolument du Parloir même.

Il se dit également d'un Treillis de fer maillé qui sépare le choeur des religieuses cloîtrées d'avec le choeur ou la nef de leur église.

Il se dit aussi de Certaines clôtures ou séparations qui sont formées principalement de barreaux montants et parallèles et qui ont quelquefois des ornements. La grille du Palais de Justice. La grille de la place Stanislas à Nancy. La grille d'un château, d'une caserne, d'une prison. Les barreaux de cette grille sont terminés en fer de lance. Escalader une grille. La porte d'une grille. L'entrée de ce passage est fermée par une grille. La clef de la grille. Ouvrir, fermer la grille.

Il se dit encore des Barres de fer sur lesquelles on place le charbon dans un fourneau au-dessus du cendrier.

Grille de feu, ou simplement Grille, se dit de l'Appareil en fer ou en fonte à claire-voie dans lequel on fait brûler le charbon, le coke et quelquefois le bois.

Il se dit aussi d'un Treillis de fer que l'on développe devant une cheminée pour empêcher le bois ou le charbon du foyer de se répandre sur le parquet d'une pièce.

En termes de Blason, il se dit de Certains barreaux qui sont à la visière d'un heaume et qui empêchaient que les yeux du chevalier ne fussent atteints.

Il désigne aussi le Tamis de fer sur lequel on jette par pelletées le sable ou qui sert pour séparer le gros d'avec le menu du charbon pulvérisé et autres matières.

En termes d'Écriture secrète, il désigne le Carton où sont découpés des jours permettant au rédacteur d'une dépêche confidentielle d'écrire et au destinataire de lire les mots qui doivent être lus dans cette dépêche.

grillé

Estre un peu grillé, et attaint de la flambe du feu, Afflari incendio.

Traductions

grille

Gitter, Grillgrid, grate, grill, railing, gratingrooster, hek, afrastering, traliehek, denkschema, dienstregeling, interpretatie, lottoformulier, traliewerk, vakjes [kruiswoordpuzzel]סורג (ז), סריג (ז), רשת (נ), סוֹרֵג, רֶשֶׁתκάγκελο, σχάρα, πλέγμαколосник, решеткаgriglia, cancellata, cancello, grata, griglie, inferriataشَبَكَةmřížkagittercuadrícularuudukkomrežaグリッド격자rutenettsiatkaquadriculadogallerเส้นตารางızgarađường kẻ ô格子мрежа網格 (gʀij)
nom féminin
1. ensemble de barres en métal qui entoure unlieu la grille d'un jardin
2. grande porte en métal fermer la grille
3. barres de métal entrecroisées qui forment uneséparation la grille d'un magasin
4. barres de fer sur lesquelles on fait cuire desaliments la grille du barbecue
5. tableau divisé en carrés une grille de mots croisés
6. tableau qui présente des informations la grille des programmes télévisés

grille

[gʀij] nf
(= portail) → gate (made of metal)
Le facteur a sonné à la grille du jardin → The postman rang at the garden gate.
(= clôture) → railings pl
L'usine est entourée d'une haute grille → The factory is surrounded by a high railings.
[égout] → grating
(fig) [mots croisés, loto] → grid
grille horaire → schedule
grille de programmes [chaîne de télévision] → schedule
grille de lecture → keys for understanding