grisaillé, ée

GRISAILLÉ, ÉE

(gri-zâ-llé, llée, ll mouillées) part. passé de grisailler
Fait en grisaille.
Ornés de figures taillées, Très artistement grisaillées [SCARRON, Virg. IV]
Fig.
Il est certain que je trouve quelque chose d'usé, de passé, de grisaillé, d'inanimé, de froid, dans les auteurs qui firent les délices de ma jeunesse [CHATEAUB., Mém. t 1er, p. 367]