grisard

GRISARD

(gri-zar) s. m.
Blaireau.
Espèce de goëland.
Tous les grisards, suivant les observations de M. Baillon, sont, dans le premier âge, d'un gris sale et sombre [BUFF., Ois. t. XVI, p. 203]
Grès trop dur pour pouvoir servir au paveur.
Le grès que les ouvriers appellent grisard est si dur et si difficile à travailler, qu'ils le rebutent même pour n'en faire que des pavés [BUFF., Min. t. I, p. 207]

ÉTYMOLOGIE

  • Gris.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    GRISARD. Ajoutez :
    Adj. Qui est de couleur de blaireau.
    Jupons cretonne grisarde avec volant [, Journ. offic. 9 mars 1872, p. 1695, 1re col.]
    Œuf de grisard, nom donné par les pêcheurs à l'echinocardium cordatum, sorte d'oursin, [, Acad. des sc. Comptes rend. t. LXXXII, p. 76]
    Nom vulgaire du peuplier blanchâtre, populus canescens.
    Bois blanc (peuplier ou grisard) [, Journ. offic. 20 mars 1876, p. 1956, 3e col.]