grogner

(Mot repris de grognerions)

grogner

v.i. [ lat. grunnire ]
1. Émettre un grognement, en parlant du porc, de l'ours, du sanglier.
2. Fam. Manifester son mécontentement en protestant sourdement, par des paroles indistinctes : Il grogne contre son ordinateur grommeler, maugréer

grogner


Participe passé: grogné
Gérondif: grognant

Indicatif présent
je grogne
tu grognes
il/elle grogne
nous grognons
vous grognez
ils/elles grognent
Passé simple
je grognai
tu grognas
il/elle grogna
nous grognâmes
vous grognâtes
ils/elles grognèrent
Imparfait
je grognais
tu grognais
il/elle grognait
nous grognions
vous grogniez
ils/elles grognaient
Futur
je grognerai
tu grogneras
il/elle grognera
nous grognerons
vous grognerez
ils/elles grogneront
Conditionnel présent
je grognerais
tu grognerais
il/elle grognerait
nous grognerions
vous grogneriez
ils/elles grogneraient
Subjonctif imparfait
je grognasse
tu grognasses
il/elle grognât
nous grognassions
vous grognassiez
ils/elles grognassent
Subjonctif présent
je grogne
tu grognes
il/elle grogne
nous grognions
vous grogniez
ils/elles grognent
Impératif
grogne (tu)
grognons (nous)
grognez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais grogné
tu avais grogné
il/elle avait grogné
nous avions grogné
vous aviez grogné
ils/elles avaient grogné
Futur antérieur
j'aurai grogné
tu auras grogné
il/elle aura grogné
nous aurons grogné
vous aurez grogné
ils/elles auront grogné
Passé composé
j'ai grogné
tu as grogné
il/elle a grogné
nous avons grogné
vous avez grogné
ils/elles ont grogné
Conditionnel passé
j'aurais grogné
tu aurais grogné
il/elle aurait grogné
nous aurions grogné
vous auriez grogné
ils/elles auraient grogné
Passé antérieur
j'eus grogné
tu eus grogné
il/elle eut grogné
nous eûmes grogné
vous eûtes grogné
ils/elles eurent grogné
Subjonctif passé
j'aie grogné
tu aies grogné
il/elle ait grogné
nous ayons grogné
vous ayez grogné
ils/elles aient grogné
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse grogné
tu eusses grogné
il/elle eût grogné
nous eussions grogné
vous eussiez grogné
ils/elles eussent grogné

GROGNER

(gro-gné) v. n.
Il se dit du cri du cochon.
Le petit monstre [le fils de la fée Dentue].... se mit à grogner comme un cochon de ce qu'elle [Fleur d'Épine] avait la hardiesse de rebuter ses familiarités [HAMILTON, Hist. de Fleur d'Épine.]
Fig. et familièrement. Murmurer, témoigner son mécontentement par un bruit sourd.
Et la muse en grognant lui défend sa fontaine [RÉGNIER, Sat. II]
Ce nouvel Égiste grognait toujours quand il me voyait entrer chez sa dame [J. J. ROUSS., Confess. II]
V. q. Populairement. Gronder quelqu'un. Il ne fait que me grogner. V. réfl. Ils sont toujours à se grogner.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Queque li felun l'unt feru e detrenchié, E del ferir se sunt durement esforcié, N'aveit brait ne groni, ne crié ne huchié [, Th. le mart. 150]
  • XIIIe s.
    R est une lettre qui graigne : Quant li gaignons [le chien] veut ronger l'os, S'uns autres chiens lui veut reprendre, Sans R ne lui veut defendre [SENEFIANCE, de l'ABC, dans JUB. t. II, p. 283]
  • XVe s.
    Quant mon fait cuide avancer, Je suis à recommancer ; Fortune tousjours me groingne [CH. D'ORL., Rond.]
  • XVIe s.
    Ils grongnent comme pourceaux [PARÉ, Animaux, 25]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, greugner ; bourguig. grongnai ; wallon, grognî ; provenç. gronhir, gronir ; catal. grunyir ; espagn. gruñir ; portug. grunhir ; ital. grugnire et grugnare ; du latin grunnire ; comp. l'anc. h. allem. grunnî, angl. groan, et le kimry grwn. La forme régulière est grunir qui se disait dans le XIIe siècle ; plus tard le verbe a passé à la 1re conjugaison.

grogner

GROGNER. v. intr. Il se dit spécialement du Cochon qui fait entendre son cri. Les cochons grognent quand on leur donne à manger.

Il signifie, figurément et familièrement, Murmurer, témoigner par un bruit sourd et entre ses dents qu'on a quelque mécontentement. Obéir en grognant. Ils grognaient, mais ils le suivaient toujours.

Synonymes et Contraires

grogner

verbe grogner
1.  Protester sourdement.
grommeler, maugréer, murmurer, pester -familier: bougonner, grognasser, grognonner, maronner, râler, ronchonner, rouspéter -populaire: rouscailler -vieux: rogner, rognonner.
2.  Émettre un bruit sourd.
Traductions

grogner

grunzen, nörgeln, brummen, knurrengrowl, grunt, snort, snarl, grumbleknorren, grommen, kankeren, mopperen, morren, sputteren, grommen (op), mompelen, mopperen (op), blazen, snauwen, grauwenחרחר (פיעל), נהם (פ'), רגן (פ'), חִרְחֵר, רָגַן, נָהַםγκρινιάζω, γρυλίζω, μουγκρίζωgruñirmuristaringhiare, borbottare, brontolare, grugnirerosnarmârăiрычать, буркатьryte, morraيُزَمْجِرُ, يَهِرّvrčetknurre, snerrerežati怒ってうなる, 歯をむきだしてうなる으르렁거리다knurre, snerrwarknąćขู่คำราม, คำรามhırlamakgầm gừ咆哮 (gʀɔɲe)
verbe intransitif
1. faire entendre un cri, en parlant de certainsanimaux Le chien grognait.
2. se plaindre en produisant un son peu distinct Il répondait en grognant.

grogner

[gʀɔɲe] vi
[animal] → to growl
Le chien a grogné quand je me suis approché de lui → The dog growled when I went near it.
(fig) [personne] → to grumble
Arrête donc de grogner! → Stop grumbling!