gros-jean

GROS-JEAN

(grô-jan) s. m.
Nom propre transformé en nom commun pour signifier un homme du commun, un paysan, un ouvrier. Fig. Être Gros-Jean comme devant, perdre une espérance, une illusion qu'on avait conçue.
Quelque accident fait-il que je rentre en moi-même, Je suis Gros-Jean comme devant [LA FONT., Fabl. VII, 10]

PROVERBE

    Gros-Jean remontre à son curé, celui qui ne sait pas veut reprendre ou corriger celui qui sait.

gros-jean

GROS-JEAN. n. m. Nom propre que l'on met ici à cause des deux locutions proverbiales suivantes où il est employé : Être Gros- Jean comme devant, Après avoir espéré de grands avantages ou s'être cru dans une brillante position, se retrouver dans l'état où l'on était avant. Gros-Jean en remontre à son curé, Un ignorant veut reprendre, corriger un homme instruit, habile.