grossement

GROSSEMENT

(grô-se-man) adv.
En gros, d'une manière non fine. Cela est grossement fait.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Or est ainsi diffinie election grossement, et non pas en la maniere que il est accoustumé à faire selon descripcion [ORESME, Eth. 69]

ÉTYMOLOGIE

  • Grosse, et le suffixe ment ; provenç. grossamen ; espagn. gruesamente ; ital. grossamente.

grossement

GROSSEMENT. adv. D'une manière grosse.

grossement

Grossement et lourdement, Pingui seu crassa Minerua, Crassiore musa.

Vivre grossement, sans aucunes delices, Inculte atque horride viuere.

Sonner grossement, Grauiter sonare.