grosset, ette

GROSSET, ETTE

(grô-sè, sè-t') adj.
Un peu gros.
M. de Brissac avait infiniment d'esprit, avec une figure de plat apothicaire, grosset, basset, et fort enluminé [SAINT-SIMON, 64, 56]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    La face blanche et colorée, La bouche petite et grocete ; S'ot au menton une fossete [, la Rose, 537]
  • XVIe s.
    Ces verrues ont la racine gresle et la teste grossette [PARÉ, XVIII, 85]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de gros ; provenç. grosset.