guère


Recherches associées à guère: guère ou guères

guère

[ gɛr] adv. [ du frq. waigaro, beaucoup ]
1. (En corrélation avec ne) Peu ; pas beaucoup : Ils ne sont guère aimables. Elle ne va guère mieux. Vous ne venez guère me voir pas souvent
2. (En corrélation avec ne et de + n.) Indique une quantité minime ou une fréquence faible : Nous n'avons guère de papier pas beaucoup
3. (En corrélation avec ne et suivi de que) Presque uniquement : Il ne nous reste guère que 3O euros pour finir le mois à peu près, seulement
4. Indique une négation, dans les réponses : Achetez-vous des savonnettes ? — Guère peu
Remarque: Ne pas confondre avec la guerre.

guère

GUÈRE. (On écrit Guères en Poésie, pour les besoins de la rime ou de la mesure.) adv. Il ne s'emploie qu'avec la particule NE pour signifier Pas beaucoup. Il n'a guère d'argent. Il n'a guère de voix. Il n'a guère dormi. Elle n'a guère moins de trente ans. Il n'est guère sage. Ce vin n'est guère bon. Vous ne venez guère nous voir. Il ne s'en soucie guère. La paix ne dura guère. Il n'a plus guère à vivre. Il ne s'en est guère fallu.

Il s'emploie aussi entre NE et QUE signifiant Seulement, et alors il a le sens de Presque. Je ne vois guère que lui qui soit capable de faire cela. Cela n'arrive guère qu'en hiver. Ce mot ne s'emploie guère, n'est guère usité que dans telle phrase.

guere

Guere, ou Gueres, et Guieres, penac. Est adverbe lequel veut tousjours estre precedé d'une particule negative, et se rend en Latin diversemement, comme, Il n'est gueres riches, Non admodum diues. Il n'est gueres que une heure, Vix vna hora est. Je n'ay gueres d'argent, Parum nummorum mihi est. L'Italien dit Guari, peu usitéement, et par emprunt du Provençal, lequel dit Guayre, par é, obscur, Non multum.

Il n'advient guere souvent que, etc. Rarum est vt, etc.

Il n'advient guere souvent qu'ils vivent, Rarior vtrique salus.

Il n'en y a guere de si sçavans que luy, Inter paucos disertus.

Il ne demeurera plus guere qu'il ne vienne, Non aberit longius.

Comme s'il n'y avoit guere de difference entre, etc. Quasi vero paulum differat ager Campanus et Stellatis.

C'est une chose qui ne se dit guere souvent, Rarum dictu.

Il ne s'en faut guere, Fere.

Il ne s'en fallut guere que tous les deux n'advinsent, Paulo minus vtrunque euenit.

Nagueres, pour dire, n'y a gueres, Nuper, Nunc nuper, Modo.

guère


GUèRE, adj. [Ghère: 1reè moy. et long. 2e e muet. = On n'écrit plus guères, comme on faisait aûtrefois. La Poésie l'a conservé pour la comodité.] Pas beaucoup, peu. Il ne s'emploie qu'avec la négative; et la prép. de: "Il n'y a guère de gens raisonables: il n'a guère d'argent, de voix, etc. et non pas guère des gens, de l'argent, de la voix; comme plusieurs disent en Provence, et sur les bords de la Garone.
   REM. 1°. Guère, se met après les tems simples des verbes et dans les tems composés entre l'auxil. et le participe: il précède toujours l'infinitif. "Il ne l'aime guère. "Il n'a guère resté: il ne faut guère tarder, et non pas tarder guère, comme dit Molière. = Que si guère est joint à un autre adverbe on peut le mettre après le verbe, même dans les tems composés. "Il n'a resté guère après vous. = Les adverbes de comparaison se mettent toujours après guère: guère plus, guère moins.
   2°. De guère, n'est bon que quand on compâre une chôse à une aûtre. "Elle ne la pâsse de guère; elle n'est de guère meilleûre. Ailleurs, il faut dire simplement guère: il ne s'en est guère fallu, et non pas il ne s'en est fallu de guère. VAUG. MEN. Balzac le disait ainsi, mais c'est un gasconisme.
   3°. Guère, a une espèce de datif, mais il n'est pas beaucoup d'ocasions, où l'on puisse l'employer. "Ma colère ne tient à guère.
   4°. Guère, se joint à il n' y a, ou à il n'est. "Il n'y a guère que lui, qui puisse le faire; il est le seul qui, etc. "Il n'y a guère qu'il est venu; il n'y a pas long-tems que, etc. "Je voudrois qu' il vînt bien vite, afin qu'il n'y eû guère qu' il vous eût vûe. Sév.

Traductions

guère

wenig, amperhardly, scarcelyguariмалкоlidtเล็กน้อย (gɛʀ)
adverbe
peu, pas beaucoup Il ne l'aime guère. Je n'ai guère d'idées.

guère

[gɛʀ] adv
ne ... guère (avec adjectif ou adverbe)scarcely
Les prévisions ne sont guère optimistes → The forecasts are scarcely optimistic.
Ce n'est guère mieux → It's scarcely any better.; (avec verbe) → not much
Il ne mange guère → He doesn't eat much.
Elle ne sort guère → She hardly ever goes out.
Cela n'aurait guère duré → It wouldn't have lasted long.
ne ... guère de
Il n'y a plus guère de vrais aventuriers → There aren't many true adventurers left.
il n'y a guère que ... (rien d'autre) → there's hardly anything but ...; (personne d'autre) → there's hardly anybody but ...
Il n'y a guère que lui pour y croire → He's about the only one who believes it.