guédé, ée

GUÉDÉ, ÉE

(ghé-dé, dée) part. passé de guéder
Teint en guède. Étoffe guédée.
Fig. Bien rempli, rassasié, soûlé.
Ouf, je suis bien guédé ! par ma foi, la science Ne s'acquiert point du tout à force d'abstinence [REGNARD, Démocr. IV, 7]
Si je n'étais pas guédé de vers, je crois que j'en ferais pour M. de Laudon, qui vient de prendre Schweidnitz [VOLT., Lett. Chauvelin, 25 oct. 1761]