guéri, ie

GUÉRI, IE

(ghé-ri, rie) part. passé de guérir
Qui a été rendu à la santé. Guéri d'une blessure grave par un habile chirurgien. On dit qu'un homme est guéri de tous maux, pour signifier qu'il est mort. Fig.
Le péché, quoique guéri par la grâce justifiante, laisse néanmoins de si mauvais restes.... [BOSSUET, 4e sermon, Circoncision, 2]
Fig. Rendu à la santé de l'âme ou de l'esprit.
Mon espérance est morte et mon esprit guéri [CORN., Cid, I, 3]
Tout esprit orgueilleux qui s'aime Par mes leçons se voit guéri [BOILEAU, Poés. div. XX]
Enfin, mal guéri peut-être encore de ma passion pour Mme d'Houdetot, je sentis que plus rien ne la pouvait remplacer dans mon cœur [J. J. ROUSS., Conf. X]