guelfe

(Mot repris de guelfes)

GUELFE

(ghèl-f') s. m.
Dans le moyen âge, celui qui appartenait au parti soutenant en Italie les papes contre les empereurs d'Allemagne. La querelle des Guelfes et des Gibelins (on met une majuscule). Adj. Le parti guelfe. Cette ville était guelfe.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Puis ordena l'empereres Federis son filz vicaire en Toscane, qui, par le commandement son pere, faisoit tous les maus qu'il pooit as guelfes et à tous ceulz qui se tenoient de la partie le pape [BRUN. LATINI, Trésor, p. 96]
  • XVIe s.
    Penache à la Guelfe [sorte de coiffure, au XVIe s.] [DU BELLAY, p. 492, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Allem. Welf, nom d'une famille puissante en Allemagne, qui prit le parti des papes ; Weiblingen (voy. GIBELIN) et Welfen, ayant été donnés pour cri de guerre dans la bataille de Weinsberg, servirent plus tard à désigner les deux partis ennemis, dits Gibelins et Guelfes.
Traductions

guelfe

Guelph