guette-chemin

GUETTE-CHEMIN

(ghè-te-che-min) s. m.
Synonyme provincial de voleur de grand chemin.
Tu es pire qu'un guette-chemin, parce que, d'un guette-chemin, nous nous serions défiées de lui en le voyant arriver ; je te renie, retire-toi ! [, (Affaire dans la Gironde), le Figaro, 23 juin 1875]