guetteur

(Mot repris de guetteurs)

guetteur, euse

n.m.
1. Personne qui guette : Le guetteur a prévenu ses complices de l'arrivée des policiers.
2. Combattant ayant une mission de renseignement, d'alerte et de surveillance sentinelle

guetteur

(getœʀ) masculin

guetteuse

(getøz) féminin
nom
personne chargée de surveiller qqch Mon grand-père était guetteur pendant la guerre.

GUETTEUR

(ghè-teur) s. m.
Anciennement. Employé qui se tenait dans le beffroi d'une ville, pour annoncer par le son d'une cloche l'arrivée des troupes, un incendie, etc.
Celui qui, placé à une station maritime, télégraphique ou autre, indique ce qui se montre en mer ou ce qui survient.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    J'ay bien trois mille chevaux armés, et auray bien sept mille guetteurs, et bien vingt mille hommes d'armes.... [FROISS., liv. I, p. 390, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Voleurs et guetteurs de chemins se prennent pour synonymes [H. EST., Apol. d'Hérod. p. 271, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Guetter ; provenç. gaitador.

guetteur

GUETTEUR. n. m. T. de Marine. Celui qui est placé dans un phare, dans un sémaphore, pour signaler les bâtiments en vue, pour recevoir leurs signaux et y répondre.

Il se disait anciennement d'un Homme qui se tenait dans le beffroi d'une ville, pour annoncer par le son d'une cloche l'arrivée d'une troupe ennemie, un incendie, etc.

On le dit aussi dans un sens analogue, en termes de Guerre, des Soldats chargés de veiller dans la tranchée ou dans un poste d'écoute.

guetteur

Guetteur, Insidiator, Insidiosus.

Guetteur de chemins, Grassator, Subsessor.

Synonymes et Contraires

guetteur

nom guetteur
Personne qui guette.
Traductions

guetteur

vedetta

guetteur

[getœʀ] nmlook-out