guidé


Recherches associées à guidé: guindé

guide

GUIDE. n. m. Celui ou celle qui conduit une personne et l'accompagne pour lui montrer le chemin. Guide sûr. Avoir un guide. Prendre un guide. Servir de guide. Guide de montagne. Les guides de Chamonix.

GUIDE se dit particulièrement, en termes de Guerre, des Personnes du pays qui connaissent les routes et dirigent la marche des détachements. On avait autrefois organisé des guides de cette espèce en compagnies. Compagnie de guides. Capitaine des guides du Roi.

On a appelé aussi Guides des Compagnies, ou des escadrons, ou un Régiment de cavalerie qui étaient comme les gardes du corps d'un général en chef.

Il se dit aussi, en termes de Théorie militaire, des Hommes d'une troupe sur lesquels tous les autres doivent régler leurs mouvements dans les évolutions. Guide à droite, à gauche.

Il signifie au figuré Celui, celle qui donne des instructions pour la conduite de la vie ou pour celle d'une affaire. Ce jeune homme a besoin d'un guide. Il fut le guide et le protecteur de ma jeunesse. Une mère est le meilleur guide de sa fille.

Il se dit également de Tout ce qui dirige ou inspire quelqu'un dans ses travaux, dans ses études, dans ses actions, etc. Ce manuel est un bon guide pour ceux qui ont peu de pratique. Cet auteur est un guide sûr. Il n'avait, dans ses recherches, d'autre guide que des renseignements incomplets. Ne prendre que sa haine, que sa fureur pour guide.

Il sert aussi de titre à Divers ouvrages qui renferment des conseils sur la manière d'accomplir certains devoirs, des instructions sur un art des renseignements sur un pays, etc. Le Guide de l'arpenteur. Le Guide du voyageur en Suisse, Le Guide de l'étranger à Paris. Le Guide des rues de Paris. Anciennement, on le faisait féminin dans ce sens : La Guide des pécheurs.

guide

GUIDE. n. f. Longue lanière de cuir qu'on attache à la bride d'un cheval attelé et qui sert à le conduire. La guide du côté droit de ce cheval s'est rompue. Les guides lui échappèrent de la main. Petites guides. Grandes guides. Conduire à grandes guides.

Fig. et fam., Mener la vie à grandes guides, Prodiguer sa fortune, sa santé.

guide

Guide, f. penac. Celuy ou celle qui par païs et chemins incognus conduict et meine autruy, Dux. Liu. lib. 23. Aussi Virgile Eglo. 9. dit, Quo te Moeri pedes, an, Quo via ducit in vrbem?

guide


GUIDE, s. m. et fém. GUIDER, v. act. [Ghide, : 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Guide est masc. quand il se dit de celui qui acompagne quelqu'un pour lui montrer le chemin. "Un guide sûr et fidèle. "Avoir, prendre un guide. Servir de guide. — Fig. Celui qui done des instructions, des avis. "Il a besoin d'un guide pour sa conduite et pour ses afaires. = Il est fém. dans ces deux titres d'ouvrages, consacrés par l'usage: "La Guide des Pécheurs; la Guide des Chemins. Et aussi pour signifier une espèce de rênes atachées à la bride d'un cheval, atelé à un cârosse~. "La guide du côté droit est rompûe. Il s'emploie ordinairement au plur. "Les guides lui échapèrent. — Guides, est du st. simple: rênes, est de tous les styles.
   GUIDER, conduire dans un chemin. "Cet homme nous a fort bien guidés. = "Celui qui me guide dans cette afaire est un honête homme, fort éclairé.
   Guider, conduire, mener (synon.) L'idée propre du 1er est d'éclairer, de montrer la voie; du 2d, de diriger une suite d'actions; du 3e, de disposer du sujet ou de sa marche. "La lumière guide: on conduit par le comandement comme par l'instruction: l'ascendant, la supériorité mènent: on guide un voyageur, un aprenti: on conduit un étranger, un ami; on mène des enfans, des aveugles, etc. "L' art guide le Médecin: le Médecin conduit le malade; et la Nature mène le malade à la santé ou à la mort. Roubaud. Synon.

Traductions

guidé

מודרך (ת), מוכוון (ת), מונחה (ת), מֻנְחֶה, מֻדְרָךְ