guilée

GUILÉE

(ghi-lée) s. f.
Giboulée, pluie soudaine.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    De horala, horée (qui est une pluye qui ne dure qu'une heure) ou guilée [ROB. EST., Gramm. fr. p. 125, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, walaie, pour waslaie, dit Diez, qui le tire de l'ancien haut allemand wasal, pluie.