guildive

GUILDIVE

(ghil-di-v') s. f.
Nom qu'on donne, dans les îles de l'Amérique, à l'eau-de-vie qu'on tire des gros sirops de sucre et de l'écume des premières chaudières. On dit aussi tafia.
L'eau-de-vie qu'on tire des cannes est appelée guildive, les sauvages et les nègres l'appellent tafia [LE P. LABAT, Nouv. voy. aux îles fr. t. III, p. 410]

ÉTYMOLOGIE

  • Ce passage du P. Labat prouve que guildive est né parmi les colons français, tandis que tafia appartient aux sauvages. M. Roullin a fait quelques conjectures supposant que guil représente soit guiller, fermenter, soit giler, terme populaire, pour jaillir, et dive, forme corrompue de diable. Mais, dans ces cas où tout renseignement historique manque, on ne sait jamais si quelque circonstance spéciale, quelque nom propre ne sont pas cachés sous le mot qu'on veut expliquer.

guildive

GUILDIVE. s. f. Eau-de-vie, esprit tiré du sucre. C'est le Tafia. Ce dernier mot est plus usité.