guillaume

GUILLAUME

(ghi-llô-m', ll mouillées, et non ghi-iô-m') s. m.
Nom propre usité dans cette locution : faire quelque chose comme M. Guillaume inventait ses couleurs, c'est-à-dire avoir l'honneur d'une chose qu'on ne fait pas, qu'un autre fait pour nous. Paris est plein d'amateurs qui font leurs ouvrages comme M. Guillaume inventait ses couleurs. C'est une allusion à M. Guillaume, marchand de drap et personnage de la comédie intitulée l'Avocat Patelin :
sur ce que Patelin vante beaucoup une certaine couleur marron et veut flatter M. Guillaume en lui disant : Je gage, monsieur Guillaume, que c'est vous qui avez inventé cette couleur, celui-ci répond : Oui.... avec mon teinturier, [LEGOARANT, ]
Sorte de rabot qui sert à faire les moulures et dont le fût est fort étroit ; nom d'homme donné, comme cela arrive quelquefois, à un outil.
Sorte de tamis pour ébaucher le grenage de la poudre à tirer.
Gros Guillaume, voy. GROS.

ÉTYMOLOGIE

  • Allem. Wilhelm, Guillaume, de Will, volonté, et Helm, heaume : celui qui a sa volonté pour casque, c'est-à-dire sa bravoure pour protection.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    GUILLAUME. Ajoutez :
    Pièce d'or des Pays-Bas valant, au pair, 20 fr. 86 c.

guillaume

GUILLAUME. n. m. T. d'Arts. Sorte de rabot. Guillaume à ébaucher.
Traductions

Guillaume

Willem

Guillaume

Vilhelm

Guillaume

Wilhelm

Guillaume

William

Guillaume

Vilhelmo

Guillaume

Guillermo

Guillaume

Ville

Guillaume

Vilmos

Guillaume

Vilhjálmur

Guillaume

ギヨーム

Guillaume

윌리엄

Guillaume

Wilhelm

Guillaume

Guilherme

Guillaume

Villem

Guillaume

威廉