guillemet

guillemet

[ gijmɛ] n.m. [ du nom de Guillaume, inventeur présumé de ce signe ] (Souvent au pl.)
Signe double (« ») servant à isoler un mot ou un groupe de mots cités ou employés d'une façon particulière : Ouvrir et fermer les guillemets. Les citations sont mises entre guillemets.
Entre guillemets,
se dit d'une phrase, d'un mot qu'on ne prend pas à son compte ou indique que l'on met une certaine ironie dans ce que l'on dit.

GUILLEMET

(ghi-lle-mè, ll mouillées, et non ghi-ye-mè ; quelques-uns disent ghi-le-mè, sans mouiller ll, à tort ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : les ghi-lle-mè-z et... ; guillemets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m.
Sorte de double crochet, ainsi figuré ", très petit, qu'on emploie en tête et à la fin d'une citation, souvent même au commencement de chacune des lignes dont elle est composée ; à la fin de la citation c'est le même signe tourné en sens contraire, de la sorte ". Mettre un guillemet. Distinguer du texte une citation par des guillemets.

ÉTYMOLOGIE

  • Un nommé Guillemet qui en fut l'inventeur, dit Ménage ; un nommé Guillaume, imprimeur, dit le Dict. des arts et métiers, au mot imprimeur.

guillemet

GUILLEMET. n. m. Sorte de double crochet très petit qu'on emploie en tête (") et à la fin (") d'une citation, souvent même au commencement de chacune des lignes dont elle est composée. Ouvrir, fermer les guillemets. Entre guillemets.
Traductions

guillemet

Anführungszeichen, Gänsefüßchen, Gänsefuß

guillemet

anførelsestegn

guillemet

citilo

guillemet

comilla

guillemet

tanda kutip, tanda petik

guillemet

aspas

guillemet

anföringstecken