gymnase

gymnase

n.m. [ lat. gymnasium ]
1. Établissement et salle où l'on peut pratiquer certains sports.
2. En Suisse, lycée.

GYMNASE

(ji-mna-z') s. m.
Lieu où les Grecs s'exerçaient à lutter, à jeter le disque, et autres jeux de force.
Ceux que l'on destinait à la profession d'athlète, fréquentaient, dès leur plus tendre jeunesse, les gymnases ou palestres, qui étaient des espèces d'académies, entretenues pour cela aux dépens du public [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. v, p. 61, dans POUGENS]
Par analogie, établissement où l'on forme la jeunesse aux exercices du corps. Gymnase ou gymnasium, nom que l'on donne en Allemagne aux colléges ou écoles latines.
Le Gymnase dramatique, théâtre de comédie à Paris. Les pièces du Gymnase. Le genre du Gymnase.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec signifiant, nu.

gymnase

GYMNASE. n. m. Lieu où les Grecs s'exerçaient, nus ou presque nus, à lutter, à jeter le disque, et à d'autres jeux propres à développer et à fortifier le corps. Les exercices, les jeux du gymnase. Les portiques extérieurs des gymnases étaient particulièrement destinés aux conférences philosophiques et aux exercices littéraires.

Il se dit également aujourd'hui de Certains établissements où l'on forme la jeunesse aux exercices du corps. Il y a plusieurs gymnases dans cette ville. Il se dit aussi, dans un Collège, une école, d'Une grande salle aménagée pour les exercices du corps. Les gymnases militaires.

On donne, dans certains pays étrangers, le nom de GYMNASE à des établissements d'enseignement secondaire.

gymnâse


GYMNâSE, s. m. [Gimenâze: l' e muet sur-ajouté est très-muet.] Lieu où les Grecs s'exerçaient à luter, à jeter le disque et à d'autres exercices. = * Fleuri fait mal-à-propos ce mot fém. "On bâtit une gymnâse. C'est un gymnâse qu'il faut dire.

Traductions

gymnase

gymnasium, gymאולם ספורט/ התעמלות (ז)gymnasium, gymnastiekzaalpalestra (ʒimnɑz)
nom masculin
salle où l'on fait du sport

gymnase

[ʒimnɑz] nmgym
Le lycée a un nouveau gymnase → The school's got a new gym.