hélicon

hélicon

n.m. [ du gr. helikos, sinueux ]
Instrument de musique à vent et à embouchure, de forme circulaire et muni de pistons.

HÉLICON

(é-li-kon) s. m.
Montagne de Béotie, voisine du Parnasse, et fameuse parmi les poëtes, qui la regardaient comme un des séjours ordinaires d'Apollon et des Muses. Fig. Le sommet, le haut de l'Hélicon, la grande, la haute poésie.
Sur le haut Hélicon leur veine méprisée Fut toujours des neuf sœurs la fable et la risée [BOILEAU, Disc. au roi.]
Il est au bas de l'Hélicon, c'est un mauvais poëte. La poésie en général.
Connaissez-vous sur l'Hélicon L'une et l'autre Thalie [les deux genres de comédie] ? L'une est chaussée [le comique larmoyant] et l'autre non [le comique ordinaire], Mais c'est la plus jolie [PIRON, Épigramme contre Lachaussée.]
Terme d'astronomie ancienne. Une des taches de la lune.
Traductions

hélicon

heligón

hélicon

Helikontuba

hélicon

helicon

hélicon

helicón

hélicon

helikon