héroïque

(Mot repris de héroïques)

héroïque

adj.
1. Qui se conduit en héros : Des pompiers héroïques brave, courageux, valeureux ; couard [litt.], lâche, poltron
2. Qui est digne d'un héros par son courage ; qui demande un gros effort pour ne pas céder à un penchant ou pour supporter qqch : Elles leur ont opposé une résistance héroïque intrépide, vaillant impassible, stoïque
3. Relatif aux héros de l'Antiquité : Récits héroïques épique
Temps héroïques,
époque reculée où se sont produits des faits remarquables, mémorables : Les temps héroïques des pionniers de l'informatique.

HÉROÏQUE

(é-ro-i-k') adj.
Qui appartient aux anciens héros mythologiques. Âges héroïques.
Le fanatisme usé des siècles héroïques [VOLT., Catilina, IV, 1]
Terme d'antiquité. Honneurs héroïques, cérémonies funèbres en mémoire des héros.
Il se dit de la poésie primitive qui chanta les héros. L'Iliade et l'Odyssée sont les plus beaux monuments de la poésie héroïque. Par extension, il se dit d'une poésie noble et élevée. Terme de peinture. Genre héroïque, nom donné par quelques critiques à la peinture qui représente les faits et les personnages des temps héroïques.
Vers héroïque, vers employé dans la poésie primitive qui chanta les héros. Chez les anciens, c'est le vers hexamètre. Chez nous, dans le moyen âge, le vers héroïque était le vers de dix syllabes, consacré aux chansons de geste. Aujourd'hui c'est le vers alexandrin qu'on désigne par le nom de vers héroïque. Poëme héroïque, le poëme épique. Comédie héroïque, comédie où les personnages sont d'un rang élevé.
Comédie héroïque, genre mitoyen qui peut avoir ses beautés [VOLT., Comment. Corn. Don Sanche, Préface]
S. m.
L'enjoué est mêlé à l'héroïque dans le Lutrin [RICHELET, ]
Qui appartient aux héros, aux hommes d'une âme grande, aux capitaines illustres.
Constance héroïque [TRISTAN, Panthée, IV, 1]
J'ai vu tous les plaisirs de son âme héroïque N'avoir rien que d'auguste et que de magnifique [CORN., Attila, II, 5]
....Voilà l'illustre place Où le brave Moron, d'une héroïque audace, Affrontant d'un sanglier l'impétueux effort, Par un coup de ses dents vit terminer son sort [MOL., Princ. d'Él. I, 2]
Toute la discipline militaire n'est-elle pas fondée sur l'obéissance, et sur l'obéissance la plus héroïque jusqu'à braver les périls, jusqu'à répandre son sang ? [BOURD., Pensées, t. II, p. 485]
Qu'en lui jusqu'aux défauts tout se montre héroïque [BOILEAU, Art p. III]
Combien Homère est héroïque lui-même en peignant le caractère d'un héros ! [ID., Sublime, 7]
Une héroïque ardeur brillait sur son visage [RAC., Théb. III, 1]
Vous vous piquiez de je ne sais quoi d'héroïque dans vos passions [MASS., Avent, Concept.]
La piété est l'effort le plus héroïque du cœur et l'usage le plus noble et le plus sensé de la raison [ID., Panégyr. St Louis.]
On se fait honneur même de leur [aux princes] débiter les maximes les plus sévères et les plus héroïques de la sagesse [ID., ib.]
Ô Rome ! ô rigueur héroïque ! [VOLT., M. de César, III, 1]
Vous avez dit sérieusement ce que M. de Bougainville disait au combat de la Grenade, dans un moment de gaieté héroïque ; les boulets roulaient sur son bord ; il cria à ses officiers : Ce qu'il y a d'aimable, messieurs, c'est que nous ne sommes point en guerre ; et en effet la guerre n'était point déclarée [MIRABEAU, Collection, t. III, p. 371]
Qu'est-ce qu'une action héroïque ? c'est une action utile et généreuse et que cependant le devoir n'exige pas [GENLIS, Veillées du chât. t. I, p. 359, dans POUGENS]
Ironiquement et par moquerie.
Je sais que pour un sou, d'une ardeur héroïque, Vous vous feriez fesser dans la place publique [REGNARD, Légat. III, 2]
Il se dit des personnes qui montrent de l'héroïsme.
Cette héroïque femme [FLÉCH., Mme d'Aig.]
Cet héroïque vieillard [MASS., Or. fun. Louis XI]
Ils sont dans nos forêts, et leur foule héroïque Vient périr sous ces murs ou venger l'Amérique [VOLT., Alz. II, 4]
Pour vous de mes travaux compagnons héroïques... [DUCIS, Macbeth, II, 4]
Qui nous rendra, dit cet homme héroïque, Aux bords du Rhin, à Jemmape, à Fleurus, Ces paysans, fils de la république, Sur la frontière à sa voix accourus ? [BÉRANG, Vieux sergent.]
Terme de médecine. Très puissant, très efficace. Un médicament héroïque. Fig. Dans le langage ordinaire, un remède héroïque, un parti héroïque, une grande résolution qui tranche une situation très difficile.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Ainsi est-il racompté et escript du roy Preant [Priam] es vers heroïques que de ce fist Homerus le poete [ORESME, Eth. 22]
    À bestialité l'en peut bien dire, que sa contraire est une vertu qui est par sus nous, appellée heroyque et divine [ID., ib. 191]
  • XVIe s.
    Rampant au limon de la terre, je ne laisse pas de remarquer jusques dans les nues la haulteur inimitable d'aulcunes ames heroïques [MONT., I, 263]
    Vers de dix syllabes que nous appellons heroïques [PASQUIER, VII, p. 605, LACURNE.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. heroicus, terme dérivé du mot grec traduit par héros.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • HÉROÏQUE. Ajoutez : - REM. Corneille a quelquefois aspiré l'h : Quand je me suis résolu de repasser du héroïque au naïf, Epître du Menteur ; J'ajoute à celle-ci [comédie de Don Sanche] l'épithète de héroïque. Les deux épîtres d'où ces exemples sont tirés ne se trouvent que dans les éditions antérieures à 1660 (Lexique de Corneille, éd. Marty-Laveaux). Aujourd'hui cette h ne s'aspire jamais.

héroïque

HÉROÏQUE. adj. des deux genres. Qui appartient à un héros ou à une héroïne. Vertu héroïque. Courage héroïque. Actions héroïques. Sentiments héroïques. Patience héroïque.

Il se dit aussi des Personnes qui montrent de l'héroïsme. Une femme héroïque. Dans un sens analogue, Âme héroïque.

Il se dit encore d'une Poésie noble et élevée. La poésie héroïque. Le genre héroïque.

Poème héroïque, Poème épique. Vers héroïques, Les vers alexandrins ou de douze syllabes.

Âge héroïque, siècles, temps héroïques, Les temps où vivaient les anciens héros et dont l'histoire est mêlée de fables.

Il se disait par extension, en termes de Médecine, pour Très puissant, très efficace en parlant des Propriétés de certains médicaments. On attribuait jadis à cette plante, à ce remède des propriétés héroïques. Remède héroïque.

Fig., Parti, résolution héroïque, Ressource extrême dans les cas désespérés.

heroïque

Heroïque, quadrisyll. com. gen. penac. adject. Est ce qui est digne d'un Heroë, comme, C'est un acte heroïque. Facinus viri herois. Une entreprise heroïque, Inceptum, Conatus viri herois, c. grande et de haut courage, desseing magnanime et valeureux. Cet adjectif est propre à signaler actes de guerre ou politiques, adventures chevalereuses et perilleuses, et non point à d'autres efforts d'autre qualité.

héroïque


HÉROïQUE, adj. HÉROïQUEMENT, adv. HÉROïSME, s. m. [Éro-ike, ikeman, isme: 1re é fer. 4ee muet: l'h est muette dans ces trois mots, quoique dérivés de Hérôs, où l'h est aspirée.] Héroïque, qui apartient au Hérôs. "Courage, vertu, sentiment, action, patience, etc. héroïque. — Poème héroïque, épique. Vers héroïques, alexandrins, nos grands vers. = Tems héroïques, tems mélés de Fable et d'Histoire où vivaient les anciens Hérôs, Thésée, Hercule, etc. = Héroïquement, d'une manière héroïque. "Il s'est comporté héroïquement. = Héroïsme, ce qui fait le caractère du Héros. Il se dit des actions et non pas des persones. "Cette action est au-dessus d'une vertu ordinaire: il y a de l'héroïsme.
   REM. 1°. Héroïcité, ne se dit que des vertus des Saints, et seulement dans les procês de leur canonisation. Ailleurs on doit dire héroïsme, même en parlant des Saints et de leurs vertus.
   2°. Héroïque, ne se dit point des persones. On dit des actions héroïques; on ne dit point un Roi héroïque. * Dans la Préface de Bérénice, RACINE dit, parlant de la Tragédie que. "Il suffit que l' action en soit grande, que les Acteurs en soient héroïques. Il veut dire que les personages en soient illustres. Il y a autant à redire au mot Acteurs, qu'à celui d'héroïques. Le Traduct. de l'Hist. d'Angl. dit aussi: "Ces six Héroïques Citoyens (de Calais) parurent devant Édouard, comme on auroit pu y traîner des malfaiteurs. — Dans un Quatrain sur le Comte de Saxe, atribué pendant quelque-tems à Mr. d'Alembert, et qui est de l'Auteur des Giboulées de l'hiver, on lit:
   Dans Annibal Carthage eut un chef héroïque.
Les exemples de Boileau et de Massillon sont plus imposans. Le 1er dit: "Combien Homère est héroïque lui-même, en peignant le caractère des Hérôs! Trad. de Longin. Le 2d apèle Louis XIV. "Cet héroïque vieillard. Petit Carême. Malgré le respect dû a de si grands noms, nous persistons à croire que ce mot n'a pas cet emploi.
   Héroïque, aime à suivre le substantif: en vers et dans la prôse poétique ou oratoire, il peut le précèder. "Ses héroïques exploits.
   Tu nous instruis, tu nous corriges
   Par tes héroïques chansons.
       La Motte.

Synonymes et Contraires

héroïque

adjectif héroïque
1.  Qui agit en héros.
lâche, peureux, pleutre, poltron -littéraire: couard, pusillanime -populaire: trouillard -vieux: capon.
2.  Qui raconte les exploits des héros.
épique -familier: homérique.
3.  Se dit d'une époque mémorable.
Traductions

héroïque

heroischheroicheldhaftig, heroïsch, helden-heldhaftigheroaeroicoheróicohjältemodigηρωικόςгероический, геройский英雄heroisk영웅 (eʀɔik)
adjectif
qui fait preuve d'un grandcourage un acte héroïque

héroïque

[eʀɔik] adjheroic