hétoudeau ou hétourdeau

HÉTOUDEAU ou HÉTOURDEAU

(hé-tou-dô ou hé-tour-dô) s. m.
Terme vieilli. Le jeune chapon et le poulet assez gros pour être chaponné.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Rost : cinq cochons, vingt hetoudeaux [, Ménagier, II, 4]
  • XVe s.
    Pour trois hetondeaulx, quinze sols [, Bibl. des chartes, 5e série, t. I, p. 226]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. haistaldus, colon ; de l'anc. haut allem. hagastalt, célibataire, apprenti. D'après du Cange, le hétourdeau a été ainsi nommé du haistaldus, qui le fournissait à ses maîtres ; d'après Diez, le nom de haistaldus, célibataire, novice, a été transféré par plaisanterie au chapon.