habitable

(Mot repris de habitables)

habitable

adj.
1. Où l'on peut habiter : Après sa rénovation, la maison sera habitable.
2. Où il y a assez de place pour les occupants ; logeable : Un ascenseur habitable.

habitable

(abitabl)
adjectif
inhabitable où l'on peut vivre un bateau habitable

HABITABLE

(a-bi-ta-bl') adj.
Qui peut être habité, où l'on peut habiter. Maison, logement habitable. Ce pays n'est pas habitable.
S'il [Napoléon] y avait [à Vitepsk] conservé et rétabli son armée.... alors ses quartiers d'hiver eussent été habitables ; mais aujourd'hui rien n'y est prêt [SÉGUR, Hist. de Nap. IX, 5]
La terre habitable, chez les anciens, les continents et îles réelles ou imaginaires qu'ils supposaient dans les deux zones tempérées, parce qu'ils regardaient les glaciales et la torride comme absolument inhabitables. Chez les modernes, la partie du globe terrestre où les hommes peuvent résider.
Un pays plus charmant qu'aucun autre qui soit sur la terre habitable [SÉV., 14 sept. 1675]
Gengis et ses fils, allant de conquête en conquête, crurent qu'ils subjugueraient toute la terre habitable [VOLT., Mœurs, 60]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Ptolémée dit que es extremités de la terre habitable sont gens sauvages [ORESME, Éth. 81]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et esp. habitable ; port. habitavel ; ital. abitabile ; du lat. habitabilis, de habitare, habiter.

habitable

HABITABLE. adj. des deux genres. Où l'on peut habiter. Ce logement n'est pas habitable. Ce bâtiment est maintenant habitable. Ce pays n'est pas habitable. Toute la terre habitable.

habitable

Habitable, Habitabilis.

Rendre habitable et peupler, Frequentare solitudines. Bud.

habitable


HABITABLE, adj. HABITANT, ANTE, adj. HABITATION, s. f. HABITER, v. act. et n. [L'h est muette: abitable, tan, tante, ta-cion, .] Habiter, c'est faire sa demeure, son séjour en quelque lieu. Habiter quelque lieu. Habitant, qui habite. Habitation, demeure, lieu où l'on habite. Habitable, qui peut être habité. "Habiter un lieu, un Palais, une maison. "Les Habitans de la campagne, de la Ville, etc. "Il n'a point d'habitation. C'est-là mon habitation. "Ce logement n'est pas habitable.
   Rem. 1°. Habiter est aussi neutre. "Habiter dans un Palais, sous des tentes, etc. = Au passif, il ne se dit point des persones. On dit qu'une maison est habitée: on ne le dit point d'un homme. "Les familles qui s'y troûvent habitées. Relat. de la Peste. Dites, qui y habitent, ou bien, qui y sont logées. = 2°. Habitant n'est adjectif qu'en style de Palais: "En telle maison où elle est habitante. Ailleurs on ne l'emploie que comme substantif. "Les Habitans. "Les habitans logeoient sous des tentes, et campoient sur les ruines de leurs maisons. Hist. de Saladin. Au singulier, on doit dire, un des habitans, et non pas, un habitant. = Poétiquement, les habitans des bois, des forêts, les bêtes sauvages; les habitans de l'air, les oiseaux. = 3°. Dans nos Colonies, habitation se dit d'une métairie, d'un héritage que l'on cultive, pour en retirer les productions du pays. Les Anglais disent plantation.
   Dans son sens ordinaire, habitation est plus noble que logement. "Apartement destiné à l'habitation du Cardinal bibliothécaire. La Lande.

Synonymes et Contraires

habitable

adjectif habitable
Traductions

habitable

כשיר למגורים (ת)

habitable

abitabile

habitable

[abitabl] adjinhabitable, habitable