haché, ée


Recherches associées à haché, ée: hâché

HACHÉ, ÉE

(ha-ché, chée) part. passé de hacher
Coupé par menus morceaux. Viande hachée.
Mis en pièces. Les vignes hachées par la grêle.
Fig. Coupé par des accidents de terrain.
Ce petit archipel qui, quoique haché, montueux et peu arrosé, pourrait donner toutes les productions du nouveau monde [RAYNAL, Hist. phil. XI, 18]
Fig. Style haché, excès ou abus du style coupé, quand non-seulement les phrases sont incomplètes et les transitions supprimées, mais que la pensée finit par n'être plus comprise.
Hérodote mit plus d'art [que les premiers prosateurs] dans sa diction moins incohérente, moins hachée [P. L. COUR., Trad. d'Hérod. Préface]
Terme de dessin. Qui a des hachures. Estampe bien hachée. Par extension.
Un gris bleuâtre haché de petites ondes noires fait le fond du manteau.... [BUFF., Ois. t. XIV, p. 270]