hantement

HANTEMENT

(han-te-man, h aspirée) s. m.
Néologisme. Action de hanter.
Il [Fromentin] s'était fait Arabe de la tête aux pieds ; il peignait le désert comme on peint son pays, inconsciemment pour ainsi dire, avec le plaisir d'exprimer une pénétration intime, l'amour natal et la joie du hantement quotidien [E. BERGERAT, Journ. offic. 14 oct. 1876, p. 7496, 2e col.]

hantement

Hantement et abordement, Congressio.

Hantement et conversation, Conuersatio.

Hantement de gens, visitation et assemblement d'hommes, Congressus.