happer

(Mot repris de happera)

*happer

v.t. [ néerl. happen, mordre ]
1. Saisir brusquement avec la gueule, le bec : Le chien a happé au vol le gâteau qui tombait attraper
2. Attraper brusquement, comme par aspiration : Un train qui arrivait en sens inverse a happé le malheureux accrocher

happer

('ape)
verbe transitif
1. animal lâcher attraper brusquement avec sa gueule, son bec un oiseau qui happe des insectes
2. entraîner, saisir violemment Un train l'a happé.

happer


Participe passé: happé
Gérondif: happant

Indicatif présent
je happe
tu happes
il/elle happe
nous happons
vous happez
ils/elles happent
Passé simple
je happai
tu happas
il/elle happa
nous happâmes
vous happâtes
ils/elles happèrent
Imparfait
je happais
tu happais
il/elle happait
nous happions
vous happiez
ils/elles happaient
Futur
je happerai
tu happeras
il/elle happera
nous happerons
vous happerez
ils/elles happeront
Conditionnel présent
je happerais
tu happerais
il/elle happerait
nous happerions
vous happeriez
ils/elles happeraient
Subjonctif imparfait
je happasse
tu happasses
il/elle happât
nous happassions
vous happassiez
ils/elles happassent
Subjonctif présent
je happe
tu happes
il/elle happe
nous happions
vous happiez
ils/elles happent
Impératif
happe (tu)
happons (nous)
happez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais happé
tu avais happé
il/elle avait happé
nous avions happé
vous aviez happé
ils/elles avaient happé
Futur antérieur
j'aurai happé
tu auras happé
il/elle aura happé
nous aurons happé
vous aurez happé
ils/elles auront happé
Passé composé
j'ai happé
tu as happé
il/elle a happé
nous avons happé
vous avez happé
ils/elles ont happé
Conditionnel passé
j'aurais happé
tu aurais happé
il/elle aurait happé
nous aurions happé
vous auriez happé
ils/elles auraient happé
Passé antérieur
j'eus happé
tu eus happé
il/elle eut happé
nous eûmes happé
vous eûtes happé
ils/elles eurent happé
Subjonctif passé
j'aie happé
tu aies happé
il/elle ait happé
nous ayons happé
vous ayez happé
ils/elles aient happé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse happé
tu eusses happé
il/elle eût happé
nous eussions happé
vous eussiez happé
ils/elles eussent happé

HAPPER

(ha-pé) v. a.
Attraper, saisir, surprendre à l'improviste.
Maint estafier accourt : on vous happe notre homme, On vous l'échine, on vous l'assomme [LA FONT., Fabl. XII, 22]
Si je n'avais fait le brave, ils n'auraient pas manqué de me happer [MOL., Mal. imag. 1er interm. 6]
Il laisse ma tante, il me happe, Il m'enlève comme un moineau, Et va me vendre à son satrape [VOLT., Trois manières.]
Absolument.
Respectons les gens du roi ou les gens de l'empereur qui happent au nom du roi [P. L. COUR., Lettre III]
Fig.
N'avons-nous pas assez des autres accidents Qui nous viennent happer en dépit de nos dents ? [MOL., Sgan. XVII]
Particulièrement. Prendre avidement, en parlant du chien et d'autres animaux qui saisissent quelque chose.
À ces mots, le premier il [le chien] vous happe un morceau [LA FONT., Fabl. VIII, 7]
Mon galant [le loup] ne songeait qu'à bien prendre son temps, Afin de happer son malade [ID., ib. V, 8]
V. n. Happer à la langue, s'y attacher, se dit des substances qui s'y collent quand on les essaye.
Elle se présente comme une terre bolaire qui happe à la langue et qui est grasse au toucher [BUFF., Min. t. III, p. 141]
Se dit aussi de l'adhérence des feuilles d'or sur diverses surfaces.

SYNONYME

  • HAPPER, ATTRAPER. Happer, c'est saisir à l'improviste ; attraper, c'est prendre comme dans un piége. Un sergent de ville happa le voleur qui fuyait ; la police a attrapé un malfaiteur qui s'était évadé du bagne.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Il estoit plaideour moult grant, Sage et gaillart : On l'apeloit Martin Hapart ; Il hapoit de chascune part [, M. Hapart, dans JUBINAL, II, 202]
    Et cil de Moiemer hapoient qu'onques il lor venoit deviers Rains [, Chr. de Rains, 186]
    Quant Renart choisi [vit] chantecler, Il le vodra, s'il puet, haper [, Ren. 1544]
    Or est Renart en male trape, Que li chien durement le hape [, ib. 2070]
    Ele [la vieille caille] a bien autres rois [filets] veüs Dont el s'ert espoir eschapée, Quant ele i dust estre hapée Par entre les herbes petites [, la Rose, 21778]
  • XIVe s.
    Car quant telx gens se doubtent d'estre sovant mué, Happent, praignent et toillent [ravissent], c'est pillié, c'est tué [, Girart de Ross. V. 2911]
    Comment porroit Bernesque [une ville] estre prise et happée Par la force d'assaut, et sur une journée ? [, Guesclin. 8383]
  • XVe s.
    Philippe, dit Pietre du Bois, qui happa la parole [FROISS., II, II, 102]
    Chascun qui puet [peut] prent, hape et pique, Pour avoir grant estat et mise [E. DESCH., Poésies mss. f° 337]
    D'autres se mirent aux embusches pour happer quelque prisonnier ou autre butin [COMM., V, 8]

ÉTYMOLOGIE

  • Happer est ou le hollandais happen, mordre, dont le sens convient très bien, ou, simplement, une onomatopée tirée du bruit de la bouche qui saisit, qui happe.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    HAPPER. - HIST.
  • XIVe s. Ajoutez :
    Parmi cestes paroles furent si enflammez et hapez leurs courages, que tous les jeunes hommes quicunques estoient requis de prendre armes se fesoient escrire [BERCHEURE, f° 94, verso.]

happer

HAPPER. (H est aspirée.) v. tr. En parlant du Chien, Saisir avidement avec la gueule ce qu'on lui jette. On lui jeta un morceau, et il le happa.

Il signifie au figuré Attraper, saisir, surprendre à l'improviste. Il s'est laissé happer par un importun. Les gendarmes l'ont happé. Il a été happé par une automobile et tué sur le coup. Ce mot est familier.

happer

Happer, c'est à dire prendre de sursault et roideur, aucuns estiment qu'il vient de harpadzô verbe Grec qui signifie prendre par force, comme Capio verbe Latin, mais la commutation de R, en P, n'est pas si aisée, et Happer est un verbe naïf François.

happer


HAPPER ou HAPER, v. act. [l'h s'aspire: le haper et non pas l'haper.] Il se dit proprement des chiens: prendre avidement avec la gueule ce qu'on lui jète. Figurément, Atraper, saisir. "Les sergens l'ont hapé, style familier.

Synonymes et Contraires

happer

verbe happer
Attraper brusquement.
Traductions

happer

snatch, snap

happer

nappe

happer

[ˈape] vt [+ proie] → to snatch