harengère

*harengère

n.f. Vx
1. Fam., péjor. Femme querelleuse et grossière
2. Marchande de harengs et autres poissons.

HARENGÈRE

(ha-ran-jè-r') s. f.
Celle qui vend en détail des harengs et du poisson.
Paris aimait Monseigneur ; les harengères des halles imaginèrent de se signaler [pour sa convalescence] [SAINT-SIMON, 91, 196]
Fig. Femme grossière. Crier comme une harengère.
Et quoique vous soyez persuadée que la raison est pour vous, faut-il pour cela faire la harengère comme vous faites ? [DANCOURT, Chev. à la mode, III, 11]
[L'héritière de Piney] C'était une grosse vilaine harengère dans son tonneau [SAINT-SIMON, 16, 187]
Sachant qu'elle était connue de tout le monde pour une harengère [J. J. ROUSS., Confess. X]

REMARQUE

  • Voltaire n'aspire pas l'h, ce qui est une faute : M. de Malesherbes n'a-t-il pas été attaqué comme vous et vos confrères dans ce discours d'harengère ? Lett. à d'Alembert, 13 févr. 1758.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    ....Toutes poissonnieres de mer ne harengeres ne doivent riens au dict prevost, ne de place, ne autrement [, Liv. des mét. 441]
  • XVe s.
    Brettes, suysses n'y sçavent gueres, Ne gasconnes et thoulousannes ; Du petit pont deux harangeres Les conchiroient.... [VILLON, Ballade des dames de Paris.]
  • XVIe s.
    Plus bavard qu'une harangiere du petit pont [ST JULIEN, Mesl. hist. p. 273, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Hareng.

harengère

HARENGÈRE. (H est aspirée.) n. f. Celle qui fait métier de vendre des harengs et toute autre sorte de poisson au détail. Les harengères de la halle.

Il se dit, figurément et familièrement, d'une Femme criarde et mal embouchée. Crier comme une harengère.

Synonymes et Contraires

harengère

nom féminin harengère
Familier. Femme querelleuse.
furie, harpie, mégère, sorcière, virago -populaire: poissarde.