harpé

HARPÉ2

(har-pé) s. m.
Poisson du genre thoracique.

harpe

HARPE. (H est aspirée.) n. f. Instrument de musique garni de cordes verticales, de grandeur graduellement décroissante, que l'on pince avec les deux mains. Jouer de la harpe. Pincer de la harpe. Joueur de harpe. Accompagnement de harpe. Clef de harpe. Les pédales d'une harpe. Au son de la harpe. On représente souvent David jouant de la harpe.

Harpe éolienne. Voyez ÉOLIEN.

harpe

HARPE. (H est aspirée.) n. f. T. de Maçonnerie. Pierre d'attente qui sort d'un mur, destinée à servir d'attache à un mur à construire sur le prolongement du premier.

Il se dit aussi d'une Équerre de métal qui sert à attacher les pans de bois d'un mur.

harpe

Harpe, f. penac. Cithara, Lyra, Et en venerie, la harpe d'un chien c'est la griffe du chien, Vnguis.

Au son de la harpe, Ad strepitum cytharae.

harpe

Sçavoir jouër de la harpe, Scire fidibus.

Celuy ou celle qui jouë d'une harpe, Lyricen.

harpe

Celle qui jouë de la harpe, Citharistria.

Appartenant à une harpe, Lyricus.

harpe


HARPE, s. f. [l'h s'aspire: 2ee muet.] Instrument de musique, qui a plusieurs cordes de longueur inégale, et qu'on touche des deux côtés avec les deux mains en même tems. "Toucher la harpe. "David est peint jouant de la harpe. (On dit pincer de la harpe. MARIN.) "Un joueur de harpe. "Au son de la harpe. = On dit bâssement d'un voleur, qu' il joue de la harpe, pour dire qu'il prend subtilement avec la main.