harpie

*harpie

n.f. [ lat. Harpyia, monstre fabuleux à tête de femme et à corps d'oiseau ]
Femme acariâtre

harpie

('aʀpi)
nom féminin
femme méchante Ces harpies passent leur temps à critiquer tout le monde.

HARPIE

(har-pie) s. f.
Monstre fabuleux qui avait un visage de femme, un corps de vautour, des ongles tranchants et des ailes.
....Céléno, la reine des harpies, Infecta ces beaux lieux de ses troupes impies, Depuis que Calaïs à leur brutale faim Du malheureux Phinée arracha le festin.... Leurs traits sont d'une vierge : un instinct dévorant De leur rapace essaim conduit le vol errant ; Une horrible maigreur creuse leurs flancs avides, Qui, toujours s'emplissant, demeurant toujours vides, Surchargés d'aliments sans en être nourris, En un fluide infect en rendent les débris, Et de l'écoulement de cette lie impure Empoisonnent les airs et souillent la verdure [DELILLE, Énéide, III]
Fig.
Je me suis informé exactement des papiers qu'on vous avait envoyés de Franche Comté [et qui n'étaient pas parvenus].... apparemment qu'il y a dans ce monde des harpies qui mangent le dîner des philosophes [VOLT., Lett. Damilaville, 27 fév. 1765]
Fig. Personne avide, rapace ou méchante.
C'est de l'oppression de toutes ces harpies qu'il faut garantir ce précieux fonds, je veux dire ces peuples les meilleurs à leur roi qui soient sous le ciel [VAUBAN, Dîme, 237]
[Villars avait] sous une magnificence de gascon, une avidité de harpie [SAINT-SIMON, 111, 202]
Vous vous plaignez de quelques tours qu'on vous a joués ; j'aimerais mieux qu'on vous eût volé deux cent mille francs, que de vous voir déchirer par les harpies de la société [VOLT., Lett. Villette, 20 sept. 1766]
Familièrement. Femme méchante et acariâtre.
Vous m'excuserez, s'écria la harpie ; nous n'ignorons pas vos desseins [MARIVAUX, Marianne, 7e part.]
Sous genre de faucons d'Amérique. Genre de chauves-souris, genre céphalote de Geoffroy Saint Hilaire.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Si porte, en lieu de cueur tapie, Pensée qui m'est dure erpie, Et n'en puis estre descherpie [A. CHART., le Livre des 4 dames.]
  • XVIe s.
    Serpens, lezars, harpies [PARÉ, XIX, 16]

ÉTYMOLOGIE

  • Le terme grec vient d'un verbe signifiant ravir ; comparez le mot qui en grec signifie croc.

harpie

HARPIE. (H est aspirée.) n. f. Monstre fabuleux, qu'on représentait avec des ailes, un visage de femme, un corps de vautour et des ongles crochus, et qu'on imaginait d'être extrêmement vorace.

Il se dit, figurément, de Ceux qui sont avides du bien d'autrui ou qui sont âpres au gain. Ces gens-là sont des harpies, de vraies harpies.

Il se dit aussi, familièrement, d'une Méchante femme, criarde et acariâtre. C'est une harpie.

harpie


HARPIE, s. f. [On aspire l'h: 2e lon. 3e e muet.] Grand oiseau fabuleux, extrêmement vorace, qui avait un visage de femme, et des ongles~ fort crochus et tranchans. = On le dit figurément, de ceux qui prenent avec avidité le bien d'autrui: "Les deux harpies dévoroient chacune une poulet. Le Sage. "Les gens de chicane sont des harpies, de vraies harpies; et d'une femme méchante et criarde: "C' est une harpie.

Synonymes et Contraires

harpie

nom féminin harpie
Femme méchante.
furie, mégère, sorcière, vipère -familier: chameau, harengère, poison, rosse -littéraire: gorgone, tigresse.
Traductions

harpie

מרשעת (נ), מִרְשַׁעַת

harpie

[ˈaʀpi] nfharpy