harpigner ou harpiller

HARPIGNER (SE) ou HARPILLER (SE)

(har-pi-gné ou har-pi-llé, ll mouillées) v. réfl.
Terme populaire. S'attaquer de la langue, de propos piquants.
À la fin, lui et la dame se querellèrent tout de bon ; car, l'ayant rencontrée en une visite, ils se harpignèrent [TALLEMANT DES RÉAUX, Historiettes, éd. in-12, t. VII, p. 43]
La comtesse et elle se harpignèrent ; les autres ne dirent rien [ID., ib. p. 141]
Il y avait quelque temps que cette fille et la Blake se harpillaient au sujet de Dongau que la Price avait enlevé à cette dernière [HAMILT., Gramm. 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Dérivé de harper 2. Cependant il y avait dans l'ancienne langue hacepigner, dont le sens était analogue :
    Dont Renart, qui le mont [monde] engigne, Fiert [frappe] mainte beste et hacepigne [, Ren. 11621]