hausse

*hausse

n.f.
1. Fait de s'accroître en hauteur, d'atteindre un niveau plus élevé : La hausse du niveau de la mer
2. Augmentation de quantité, de valeur, de prix : Les syndicats demandent une hausse des salaires
accroissement, majoration, relèvement ; diminution, réduction : Le chômage est en hausse.

HAUSSE

(hô-s') s. f.
Ce qui sert à hausser. Mettre une hausse à des chaussures.
Terme d'artillerie. Espèce de targette graduée, adaptée à la culasse d'un canon, et qui, se haussant ou se baissant à volonté, sert à donner plus ou moins de portée à la pièce. Nous avions donné 13 millimètres de hausse. Il y a aussi des fusils, des carabines à hausse. La partie inférieure de chaque flasque d'un affût, lorsque ces flasques se composent de deux pièces d'assemblage.
Terme rural. Partie d'une ruche qui est composée de plusieurs pièces superposées les unes aux autres.
Terme de luthier. Petite pièce de bois qui se place à la poignée de l'archet, sous l'attache des crins, pour les éloigner de la baguette. Terme de teinturier et de brasseur. Cercle que l'on place immédiatement sur le fond de la chaudière. Petite pièce que le fondeur en caractères ajuste au manche à fondre, pour faire certaines lettres plus hautes que les autres.
Seconde assise d'un fourneau à réverbère.
Terme d'imprimerie. Papier que l'on colle sur le tympan, aux endroits où il faut renforcer la pression, afin que l'impression vienne également.
Terme de finance. Mouvement d'augmentation de valeur dans le cours soit des effets publics, soit des denrées et marchandises. Les fonds sont en hausse. Les banquiers spéculent sur la hausse et sur la baisse. Il s'est enrichi à la hausse.
J'aime mieux lui parler de la hausse de nos fonds publics, qui est incroyable depuis que le nouveau contrôleur général est en place [D'ALEMB., Lett. au roi de Pr. 27 mai 1775]
Jouer à la hausse, parier avec quelqu'un que des effets publics ou autres valeurs, cotés maintenant à la bourse à tel cours, auront un prix plus élevé à certaine époque déterminée ; le joueur à la hausse perd, s'il y a baisse, une somme relative à celle qu'il eût gagnée dans l'hypothèse contraire ; c'est ce qu'on nomme différence.
Anciennement. Enchère.
Je mettrai ma hausse tout d'un coup quand il s'agira d'adjudication [RICHELET, ]
S. f. pl. Planches mobiles que l'on superpose sur les vannes pour hausser le niveau des eaux.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le seigneur bailli, lieutenant ou sergent, peut recevoir autant de hauces et rencheres qu'on lui offre jusques au pouce de la chandelle [, Coust. génér. t. II, p. 918]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. HAUSSER.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    HAUSSE. Ajoutez :
    10° Pièce de bois équarrie placée au-dessus de l'essieu de certaines voitures pour servir de point d'appui au fond.

    REMARQUE

    • La hausse, réglette graduée, adaptée à la culasse d'une bouche à feu, et qui, se haussant et se baissant à volonté, sert à donner plus ou moins de portée à la pièce, s'applique aussi aux fusils et aux carabines. Quand la hausse exprime la quantité dont le cran de mire, le croisillon, ont été relevés de cette manière, on écrit hausse par un h minuscule : nous avions donné 13 millimètres de hausse ; quand on veut désigner l'instrument on emploie un H majuscule : une Hausse latérale, une Hausse à coulisse.

hausse

HAUSSE. (H est aspirée.) n. f. Action de hausser.

Il se dit spécialement, en termes de Banque et de Commerce, de la Variation du prix des denrées ou du cours des changes, de la valeur des effets publics. La hausse de la viande, des légumes. Les fonds tendent à la hausse, sont à la hausse, sont en hausse. Une hausse de fonds. Une hausse subite.

Jouer à la hausse, Acheter et promettre de payer au prix du cours actuel, à une époque déterminée, des effets ou papiers de crédit public, des marchandises, dans l'espoir de les revendre alors à un prix supérieur. Spéculation de la hausse. Spéculateurs à la hausse.

Il signifie aussi Ce qui sert à hausser. Dans cette acception, il a un grand nombre d'emplois dans la langue technique. Hausse de chaussures. Mettre une hausse à un meuble pour qu'il soit en équilibre. La hausse d'un fusil, d'un canon, Petite règle métallique graduée qui sert à régler le tir. Hausse d'archet, Dispositif qui sert à éloigner les crins de la baguette.

hâusse


HâUSSE, s. f. [Hôce; 1re lon. 2e e muet: l'h est aspirée.] Ce qui sert à hausser. "Mettre une haûsse à des souliers, à des bottes. = Quelques Auteurs l'ont employé pour haussement, en parlant des actions des Compagnies de Comerce. "La hausse des actions de la Compagnie d'Occident monta parallèlement à celle des actions de la banque. Anon.

Synonymes et Contraires

hausse

nom féminin hausse
1.  Action de s'élever.
Traductions

hausse

Steigerung, Boomuitbreiding, stijging, hausseהאמרה (נ), הגבהה (נ), הַאֲמָרָה, הַגְבָּהָהincrease, rise, raisepliigoaumento, incrementoάνοδοςaumento, rialzo增加증가ökaเพิ่ม (ˈos)
nom féminin
fait d'augmenter la hausse des températures

hausse

[ˈos] nf
(= augmentation) → rise
la hausse des prix → rising prices
On annonce une légère hausse de température → The forecast is for a slight rise in temperature.
à la hausse → upwards
en hausse → rising
[fusil] → backsight adjuster