haussebecquer

HAUSSEBECQUER

(hô-se-bè-ké) v. a.
Vieux mot qui signifiait se moquer. Mépriser la vierge Marie, haussebequer les saints, Statuts synodaux de M. le Gouverneur, évêque de St-Malo, titre 21 (en 1618).

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Et desormais le colosse pipeur Pour sa hauteur ne fait seulement peur Qu'au simple sot, et non à l'homme sage, Qui haussebeque et mesprise l'ouvrage [RONS., 951]

ÉTYMOLOGIE

  • Anc. subst. hausse-bec, moquerie, proprement action de hausser le bec en signe de moquerie.