haut

1. *haut, e

adj. [ lat. altus ]
1. Qui a une dimension verticale importante par rapport à qqch de même nature pris comme référence : De très hautes tours
élevé, grand ; petit : Des arbres hauts de 20 mètres.
2. Qui est situé à un niveau plus élevé que le niveau ordinaire : Les poches de cette veste sont trop hautes
bas : La rivière est haute
elle va déborder
3. Qui occupe une position supérieure, éminente dans sa catégorie : Des hauts fonctionnaires. Un appareil de haute technologie
4. Qui atteint un niveau élevé en intensité ; qui est très grand, à quelque titre que ce soit : Lait porté à haute température
élevé, fort ; faible : Quartier de haute sécurité
5. Qui produit un son aigu : Elle a une voix très haute
6. Se dit de la partie d'un pays qui est la plus éloignée de la mer, de la partie d'un cours d'eau qui est la plus proche de sa source : La haute Égypte. Le haut Rhin.
7. Qui est reculé dans le temps : Dans la plus haute antiquité.
À haute voix ou à voix haute,
en prononçant clairement et assez fort.
Haut en couleur
Marcher la tête haute,
sans honte, avec fierté.

*haut

adv.
1. À haute altitude ; en un lieu élevé : L'avion vole haut. Nous sommes montés haut pour admirer la vue.
2. À un degré élevé : Des personnes haut placées.
3. À haute voix : Parler haut et fort. Elle pense tout haut.
Haut la main !,
très facilement : Elles ont gagné haut la main.
Haut les mains !,
les mains en l'air !
Haut les cœurs !,
courage !

*haut

n.m.
1. Dimension verticale d'un corps : Cet immeuble fait 30 mètres de haut
2. Partie haute ou supérieure de qqch ; cime, sommet : Elle est passée par le haut
bas : La valise se trouve sur le haut de cette armoire
Avoir des hauts et des bas,
des alternances de moments favorables et défavorables, dans sa santé, sa fortune, sa vie.
De haut,
d'un endroit élevé : Sauter de haut ; fig., avec insolence, mépris : Il nous regarde de haut. Il l'a pris de haut
il a réagi de façon méprisante
D'en haut,
d'un endroit élevé ; d'un niveau élevé du pouvoir : Les ordres viennent d'en haut.
En haut,
dans un lieu élevé, plus élevé.
Tomber de haut ou de son haut,
de toute sa hauteur ; au fig., être extrêmement surpris.

2. *haut

n.m.
Partie de l'habillement féminin qui couvre le haut du corps, le buste : Un petit haut assorti à un short

haut

HAUT, HAUTE. (H est aspirée.) adj. Qui est élevé. Il est opposé à Bas et à Petit, et se dit d'un Objet considéré par rapport à tous les autres objets du même genre, ou seulement par comparaison à un ou à plusieurs autres. Une haute montagne. Les plus hautes montagnes. Haute tour. Haut clocher. Cet arbre est très haut. Cette chaise-ci est moins haute, est aussi haute que celle-là. Cette table n'est pas assez haute. Porter des talons hauts. La forme de ce chapeau est très haute. Avoir le front haut et découvert. Un mur haut de deux mètres. Être de haute stature, de haute taille. Le chameau est haut de jambes. L'aigle a le vol très haut. Les oiseaux de haut vol.

Il se dit également de Certaines choses qui sont situées au-dessus d'autres. Le plus haut étage d'une maison. Les hautes voiles d'un vaisseau. À la plus haute marche de l'escalier. Loger dans une chambre haute. La ville haute. Les hautes régions de l'air.

Le temps est haut, Les nuages sont élevés, il n'y a pas à craindre la pluie.

Fig., Prendre un vol trop haut, S'élever plus qu'on ne doit, prendre des manières au-dessus de son état, de sa condition, faire plus de dépense qu'on ne doit ou qu'on ne peut.

Le carême est haut se dit lorsque le carême ne commence qu'au mois de mars.

Fig. et fam., Prendre le carême de trop haut. Exiger, se proposer des choses trop difficiles.

Il se dit particulièrement de Certains pays qui sont plus éloignés de la mer, ou plus proches de la source de quelque grande rivière, ou aussi plus montagneuses. Le haut pays. La haute Allemagne. La haute Égypte. Le haut Languedoc. La haute Bretagne. Le haut Poitou. La haute Alsace.

Le haut allemand, Dialecte allemand parlé originairement dans le sud de l'Allemagne et qui est devenu la langue littéraire de ce pays.

Fig., C'est du haut allemand pour lui, Il n'y comprend, il n'y entend rien.

Les hautes Pyrénées, Celles qui forment le milieu de la chaîne, qui sont à peu près à égale distance de l'Océan et de la Méditerranée. Les hautes Alpes, Celles qui sont loin de la Méditerranée. Quand ces dénominations indiquent les départements où sont situées les hautes Pyrénées, les hautes Alpes, on écrit Les Hautes-Pyrénées, les Hautes-Alpes.

Le haut Rhin, la haute Loire, la haute Garonne, la haute Marne, etc., La partie de ces fleuves, de ces rivières qui est plus voisine de la source que de l'embouchure. Quand il s'agit des départements qui en prennent le nom, il faut écrire Le Haut-Rhin, la Haute- Marne, etc., Préfet du Haut-Rhin.

La haute Seine, Toute la partie de la Seine qui est au-dessus de Paris, en allant vers la source de ce fleuve; par opposition à La partie qui est au-dessous de Paris et qu'on nomme La basse Seine.

Il se dit aussi de Ce qui est éloigné dans le temps. Une haute antiquité, Une antiquité fort reculée. Dans la haute antiquité. Dès la plus haute antiquité.

Il signifie encore Qui est levé, relevé. Le connétable portait l'épée haute et nue devant le roi. Marcher, courir sur son adversaire l'épée haute, la lance haute, etc. Marcher la tête haute. Ce cheval porte la tête haute. Il a juré, la main haute, qu'il ne vous avait fait aucun tort. Le chevalier se présenta la visière haute. Tapisserie de haute lisse : Voyez LISSE.

En termes de Blason, Épée haute, Épée droite.

Fig., Il peut aller partout la tête haute, Il peut aller partout sans craindre, sans appréhender aucun reproche, aucun affront.

Haut à la main, Qui est prompt à lever la main, qui frappe pour se faire obéir. Fig., Être haut à la main, Être hautain, arrogant.

En termes de Manège, Tenir la bride haute à un cheval, Lui tenir la bride courte.

Fig. et fam., Tenir la bride haute à un jeune homme, Lui laisser peu de liberté, le tenir de court. On dit de même Tenir la main haute à quelqu'un. Tenir la main haute dans une affaire.

Il signifie quelquefois Qui est profond. L'eau est fort haute en tel endroit.

La marée, la mer est haute, se dit de la Marée au moment où elle arrive à son plus haut point. On ne peut entrer dans ce port qu'à haute marée, qu'à la mer haute, etc.

La mer est haute signifie aussi que La mer est agitée.

Haute marée se dit aussi des Marées les plus fortes de l'année. Les plus hautes marées ont lieu dans les syzygies.

Fig. et fam., Les eaux sont hautes, la rivière est haute, se dit, par opposition à Les eaux sont basses, pour signifier L'argent ne manque pas.

La haute mer, La pleine mer, ainsi nommée parce que, du rivage, elle paraît plus haute que lorsqu'elle en est près. Aller en haute mer. Gagner la haute mer.

En termes de Musique, il se dit des Sons élevés, aigus. Sons hauts. Ton haut. Le ton de l'orchestre est trop haut, n'est pas assez haut.

Il se dit, dans un sens analogue, en parlant des Instruments. Votre violon est bien haut. Cette flûte est beaucoup trop haute.

Il se dit aussi de la Voix, lorsqu'elle est sonore, éclatante, et qu'elle se fait entendre de loin. Avoir la voix haute. Cet homme a la parole trop haute. Parlez d'un ton plus haut, d'un ton moins haut. Réciter, lire à haute voix, à haute et intelligible voix. Crier à haute voix.

Fig. et fam., Jeter, pousser les hauts cris. Voyez CRI.

Fig. et fam., Prendre le haut ton; le prendre d'un ton haut, sur un ton haut, sur le haut ton, etc., Prendre un ton fier, menaçant, arrogant. On dit dans le même sens Être haut en parole, avoir le verbe haut.

Fam., Nous n'avons jamais eu ensemble une parole plus haute que l'autre, Nous avons toujours vécu en parfaite intelligence, nous n'avons jamais eu de querelle ensemble.

Messe haute, Messe chantée.

Fig., Être haut en couleur, Avoir le teint très coloré. Cette femme est haute en couleur.

HAUT signifie aussi figurément Qui est supérieur, excellent, éminent, distingué dans son genre. Il se dit des Personnes et des choses. La haute administration. De hauts emplois. De hautes fonctions. Hauts fonctionnaires. La haute magistrature. Le haut commerce. Parvenir aux plus hautes dignités. Une personne de haut rang, ou de haute volée. Une haute personnalité. Les hautes classes de la société. Une haute naissance. Les hauts faits. De hauts faits d'armes. De hautes pensées. De hautes conceptions. Haute protection. Haute recommandation. Haute estime. Haute considération. Hautes relations. Avoir une haute idée de quelqu'un. Il donne une haute idée de son talent. Au plus haut point. Au plus haut degré de..

L'exécuteur de la haute justice, ou Le maître des hautes oeuvres, Le bourreau.

Haute cour de justice, Tribunal établi pour juger les complots contre l'État. On dit absolument Haute Cour.

Haut et puissant seigneur, haute et puissante dame; très haut et très puissant seigneur, très haute et très puissante dame. Titres donnés, dans les actes publics et dans les inscriptions, aux grands seigneurs, aux personnes d'une qualité relevée.

Très haut et très puissant prince, très haute et très puissante princesse, Titres donnés, dans les actes publics et dans les inscriptions, aux princes et aux princesses.

Substantiv. et absol., Le Très-Haut, Dieu.

En termes de Diplomatie, Les hautes puissances contractantes, se dit des États entre lesquels se conclut un traité.

Absolument, Hautes puissances, Titre que prenaient les États généraux des Provinces- Unies.

Les hautes classes de la société, Les classes qui tiennent le premier rang par leur naissance, leurs fonctions, leurs richesses.

La Chambre haute se dit de la Chambre des lords, des pairs, dans le Parlement d'Angleterre. Il s'est dit aussi, en France, de la Chambre des Pairs.

Haut lieu se dit pour Rang élevé. Il aimait une dame de haut lieu; il aimait en haut lieu. Il signifie particulièrement La Cour, chez le souverain, ou, d'une façon plus générale, les sphères élevées, les personnes qui composent le gouvernement. On parla de lui en haut lieu.

Le haut enseignement, Enseignement des Universités, des Facultés.

Le haut style se dit d'un Style oratoire, élevé, soutenu. Ouvrage écrit dans le haut style. Il se prend quelquefois, ironiquement, pour un Style ampoulé et guindé. C'est là du haut style.

Haut comique, Comique du genre élevé. Il se dit aussi d'une Chose très ridicule. Ses prétentions sont du plus haut comique.

Le haut mal, L'épilepsie ou le mal caduc. Il tombe du haut mal.

Haute pression, Pression considérable. Machine à vapeur à haute pression.

En parlant des Cartes à jouer, Hautes cartes, Celles qui ont le plus de valeur. Au piquet, l'as est la plus haute carte. Il a toutes les hautes cartes.

Haut prix, Valeur considérable, extraordinaire. On le dit au propre et au figuré. Les denrées sont à très haut prix. La grandeur n'est pas d'un si haut prix.

Haute paie. Voyez PAIE.

En termes de Commerce, Les cafés, les blés, les vins, etc., sont hauts, Sont à haut prix. On dit dans un sens analogue Le change est haut, les fonds sont hauts, etc.

Fig. et fam., Emporter quelque chose de haute lutte, Venir à bout d'une résistance par force, par autorité. On dit dans un sens analogue : L'emporter de haute lutte, L'emporter après une rivalité où on a obtenu un avantage incontestable.

HAUT se dit, en mauvaise part, de Ce qui est excessif dans son genre. Haute insolence. Haute effronterie. Haute injustice. Il a fait une haute sottise.

Haute trahison se dit des Crimes qui intéressent au premier chef la sûreté de l'État. Il fut accusé de haute trahison, de crime de haute trahison. On a souvent abusé de l'expression " haute trahison ". Les crimes de haute trahison doivent être définis par la loi.

Il signifie quelquefois particulièrement Qui est fier, orgueilleux, impérieux. C'est un homme haut. C'est une femme haute. Avoir un air haut. On dit plus souvent HAUTAIN.

Il s'emploie comme nom et signifie Élévation, hauteur. Cette maison a tant de mètres de haut. Ce tableau a trois mètres de haut sur deux mètres de large.

Tomber de son haut se dit d'une Personne qui tombe de toute sa hauteur. On le dit aussi, figurément et familièrement, d'une Personne qui est extrêmement surprise de quelque chose. Il est tombé de son haut, quand je lui ai dit cela.

Fig. et fam., Il y a du haut et du bas, des hauts et des bas dans la vie. La vie est une alternative de réussites et d'insuccès.

Employé comme nom, il désigne souvent le Faîte, le sommet, la partie supérieure. Le haut d'une tour, d'une montagne, d'un clocher. Il est tombé du haut de la maison en bas. Regarder de haut en bas. Le haut du corps. Le haut de cette façade est orné d'un fronton. Certains sauvages ne portent qu'une touffe de cheveux sur le haut de la tête. Le haut d'une feuille de papier, d'une page, d'un tableau. Écrivez cela en haut de la feuille, de la page. Le haut d'un tableau. Vers le haut.

En termes d'Imprimerie, Haut de casse. Voyez CASSE.

En termes de Musique, La voix de ce chanteur est belle dans le haut, Elle est propre à bien rendre les sons aigus, les notes élevées.

Sur le haut du jour, Vers le midi. Cette façon de parler a vieilli.

Le haut du pavé, La partie du pavé des rues qui borde les maisons. Prendre le haut du pavé. Céder le haut du pavé à une dame.

Fig., Voir les choses de haut, Les embrasser dans leur généralité, dans leur synthèse ou sans s'attarder aux détails.

Fig. et fam., Crier du haut de sa tête, Crier de toute sa force.

Fig. et fam., Gagner le haut, S'enfuir.

Fig. et fam., Le prendre de haut avec quelqu'un, Le traiter avec hauteur.

Fig. et fam., Traiter quelqu'un du haut en bas, de haut en bas, Regarder quelqu'un du haut en bas, Le traiter, le regarder avec arrogance. On dit dans le même sens Regarder quelqu'un du haut de sa grandeur.

HAUT s'emploie aussi adverbialement et signifie Dans la partie haute, à la partie supérieure. Monter haut, bien haut, plus haut. Des oiseaux qui volent haut. Être haut perché, haut monté. La rivière monta très haut en peu de temps. Vous avez placé ce tableau trop haut. Élever une muraille assez haut pour qu'on ne puisse l'escalader. Cet arbre monte trop haut. Il demeure deux étages plus haut.

Plus haut signifie, quelquefois, Ci-dessus, dans ce qui précède. Nous avons vu plus haut que... Ainsi qu'il a été dit plus haut.

Cheval monté haut ou haut monté, Cheval dont les jambes sont trop hautes et ne sont point proportionnées.

Fam., Être pendu haut et court, Être exécuté à la potence.

Chevaux haut le pied, Chevaux qui ne sont ni attelés ni montés, mais tenus en main. Par extension, Locomotive haut le pied, Locomotive qui circule isolément.

En termes de Manège, Mener un cheval haut la main, Tenir la main des rênes haute, pour soutenir le cheval, pour l'empêcher de butter, de tomber, ou pour lui donner la facilité de lever le devant, de faire des courbettes.

Fig. et fam., Haut la main, Avec autorité, ou en surmontant tous les obstacles, avec promptitude. J'en viendrai à bout haut la main. Il l'a emporté haut la main sur tous ses concurrents.

Fig., Porter haut la tête, Être fier.

Fig. et fam., Cet homme le porte haut, Il se prétend de grande qualité; ou il se prévaut de l'avantage que son rang, sa dignité, ses richesses, sa capacité lui donnent.

Haut les coeurs! Interjection elliptique dont on se sert pour exhorter à une vertu supérieure.

Haut les mains! Exclamation par laquelle on somme quelqu'un de lever les mains ouvertes pour prouver qu'il est désarmé.

HAUT, pris adverbialement, s'emploie dans certaines phrases figurées, telles que : Son génie ne s'était pas encore élevé si haut. La fortune semblait ne l'avoir placé si haut que pour rendre sa chute plus éclatante. Pour découvrir les vrais coupables, il faut remonter plus haut.

Monter haut, S'élever à un prix considérable. Faire monter bien haut des meubles, des livres en les enchérissant. On le dit aussi d'une Dépense considérable. La dépense monte haut. Il ne croyait pas que le compte, que le mémoire montât si haut.

De plus haut, À partir d'une date plus ancienne. Reprendre une chose de plus haut, une histoire de plus haut, La raconter en la commençant d'un temps plus éloigné, pour mieux éclaircir le fait, pour rendre la narration plus claire. On dit quelquefois dans le même sens Remonter plus haut.

Reprendre les choses de plus haut, Remonter à des principes généraux, à des vérités premières.

Employé comme adverbe, il signifie aussi À haute voix, fort, d'un ton intelligible. Vous ne parlez pas assez haut. Parlez plus haut, ou, elliptiquement, Plus haut. Il a dit cela tout haut. Crier très haut.

Fig., Parler haut, le prendre haut, très haut, Parler, répondre sans ménagement, arrogamment. Je saurai bien l'empêcher de parler si haut. Vous le prenez bien haut, de bien haut.

Fig., Penser tout haut, Faire connaître avec franchise, sans détour, sans réserve, ce qu'on a dans l'esprit.

Fig., Haut et clair. Voyez CLAIR.

Il signifie également, en termes de Musique, Dans un ton haut. Vous l'avez pris trop haut en commençant. Sa voix ne peut pas monter plus haut. Ce violon n'est pas monté assez haut.

EN HAUT, LÀ-HAUT, loc. adv., Le lieu qui est plus haut, qui est au-dessus. La locution Là- haut rend ordinairement la désignation plus précise. Aller, monter en haut. Je loge en haut, et lui en bas. Ne laissez monter personne là- haut. Il est là-haut. Le coup est parti d'en haut, de là-haut. Je viens d'en haut. Mouvement de bas en haut.

Par en haut, Par le haut. Passer par en haut.

Tirer en haut, pousser en haut. Vers le haut.

LÀ-HAUT signifie quelquefois Dans le ciel. Là-haut réside un juge incorruptible. On dit aussi D'en haut, Du ciel. C'est un ordre d'en haut. Les grâces qui nous viennent d'en haut.

EN HAUT DE, loc. prép. Il est tout en haut de la maison. Écrivez ceci en haut de la page.

PAR HAUT, loc. adv. On dit, en termes de Manège, Ce cheval va par haut, Il fait un manège élevé.

Aller par haut et par bas. Vomir et aller à la selle.

haut

Haut, m. Est tantost un nom adject. qui signifie proprement celuy et ce qui est grandement eslevé, l'Espagnol et l'Italien dient aussi Alto, Le tout vient de Altus Latin, mais le François le prononce de plus forte haleine, et par aspiration Haut, comme haute fustaye, hautes montagnes. Et par metaphore il signifie Grand en degré de dignité, excellence, préeminence, selon laquelle signification on trouve toutes ces manieres de parler és anciens autheurs, Haut homme, c'est à dire, grand seigneur, soit Roy, Prince, Duc, Comte, ou Baron. l'Espagnol dit aussi altos hombres, pour les grands seigneurs d'un royaume, Homme de haute seigneurie, c'est à dire de haut estat, Dame de haut lignage c'est à dire de grande maison et parenté. Haute court, c'est à dire la Court d'un Roy et grand seigneur. Et au 2. li. d'Amadis: Le Roy les receut treshautement. c. leur fit un recueil et reception avec toute grandeur d'honneur et magnificence qu'un Roy peut faire. En Jourdin de Blaves: Il n'est pas digne d'aller à haute court, c'est à dire s'amuser en la court d'un grand Seigneur. De telle maniere de parler est procedé ce mot Hautesse, dont les François usent bien peu pour signifier la grandeur, et excellence d'autorité d'un Roy, mais les Espagnols donnent ordinairement ce mot Alteza à leurs Roy et Royne, et aux enfans d'Espagne et non à autres. Les Ducs d'Italie s'en sont emparez voulans estre arraisonnez par Alterza. La bestise des notaires François et de maints qui adressent leurs compositions à certains seigneurs inferieurs a tant ravallé ce mot Haut de son ancienne dignité et excellence l'attribuant à bien petits gentils hommes, que l'energie en est presques abolie. Il se faisoit hautement servir, c'est à dire en grande somptuosité et magnificence. La court fut moult hautement à ce jour, c'est à dire, Splendide, grande, et magnifique. Haut louër un homme, c'est à dire le decorer de magnifiques et excellentes loüanges. Hauts faicts de guerre pour grands faicts d'armes en la traduction de Josephe par des Essars. Matiere haute, c'est à dire de poix et d'argument excellent. Haut signifie aussi profond. Selon ce on dit nager en haute mer, Altus, Celsus, Excelsus, Editus, Profundus.

Haut et agu, Arduus.

Un lieu haut et malaisé, Praecipitium.

Au plus haut, ou Au dessus, In summum euadere.

En hault, In sublime, Superne.

Ceux qui sont en hault, au regard de ceux d'embas, Superi superorum.

Fort hault, Praecelsus.

Un homme fort hault et grand, Procerissimus homo.

Il monte plus hault, Scandit excelsius.

Le plus hault de tous, Summus.

Le plus hault et le dernier, Supremus.

Treshault, Praecelsus.

Vers hault, Sursum versum aut versus.

Ils disoyent hault et cler, Haud obscure ferebant, B.

Aller hault et bas, Sursum deorsum, Vltro citroque commeare.

S'en aller au hault et au loing, Vertere solum.

Qui fut tué de pierres et tuilles qui cheurent d'enhault, Lapidibus et tegulis desuper interfectus.

Pource crie-il si hault, Eo magnum clamat.

Qui est en hault, Superus.

Qui est un peu plus hault et apparent, ou plus avancé, Eminulus.

Qui n'est point hault, Improcerus.

Parler quand on est aussi hault l'un que l'autre, Ex aequo loco agere.

Hault nez, phrase en venerie, voyez Nez.

Exposé en hault, à fin que, etc. Hic ordo quasi propositus et editus in altum, vt ab omnibus ventis inuidiae circunflari possit.

Lever en hault, Subuehere.

Tirer du fond d'un puis en hault, Sursum e puteo subducere.

Venir au plus hault qu'on peut, Peruenire ad culmen.

Le hault mal, Caducus morbus, qui et comitialis dicitur.

Les haults faicts des peuples, Rois, et Princes, capitaines, ou autres, Gesta praeclara.

Ceste montagne est haulte de L. mille pas, Assurgit hic montis vertex, L. mil. passuum.

Haulte heure, c. tard, à heure tarde. Ce qui se dit jusques au poinct du midi, parce qu'en chacun jour le Soleil se va de moment en moment et d'heure à heure haulsant, jusques audit poinct de midi, où quand il est arrivé, il commence à decliner et avaller tant qu'il se resconce. Selon ce on dit dormir haulte heure, Ad multum diei stertere, Il a demeuré là haulte heure, Ad multum diei ibi consedit, stetit, commoratus est, Au lieu qu'apres midi l'on ne peut proprement user de ceste phrase, Haulte heure, ains usera-on de ce mot Tard.

Haulte feste, c. festoyement en toute grandeur et somptuosité. Nic. Giles en la Chronique de Charles VII. En l'an mil quatre cens quarantedeux le Roy alla à limoges, et là tint haulte feste, et estoit en sa compagnie monseigneur le Dauphin son fils, les Ducs de Lorraine, d'Orleans, la Duchesse sa femme, et le Conte du Maine, et plusieurs autres Princes, c'est à dire court planiere, Haulte court, voyez Court.

Avoir haulte justice, Fasces habere, B.

Toutes choses haultes et basses, Omnia supera infera.

Homme qui ne parle que de choses haultes et en hault style, Grandiloquus.

Pierres precieuses qui sont plus haultes en couleur, et luisent plus fort, Excitatius fulgentes gemmae.

haut


HAUT, HAUTE, adj. [L'h s'aspire: , hôte; l'ô est long; 2e e muet.] 1°. Élevé: le contraire de bâs, petit. "Haut clocher, haute montagne. = 2°. En parlant des sons, éclatant: "Il a la voix haute, la parole haute: à haute voix. = 3°. Excellent, éminent. "Les hauts faits; le haut style. Haute estime, haute vertu. = 4°. Excessif. "Haute insolence, haute injustice, haute sotise. = 5°. Haut s'associe avec plusieurs noms, en diférens sens. — L'argent est haut, à un gros intérêt. — L'eau est fort haute en tel endroit, fort profonde. — La rivière est haute, plus grôsse qu'à l'ordinaire. = La mer est haute, agitée. — Aler en haute mer, en pleine mer. = Crier, ou jeter les hauts cris, se plaindre à haute voix. — Le Haut-Languedoc, la Haute-Provence, etc.: la partie de ces Provinces, qui est la plus éloignée de la mer. Le haut-Rhin, l'endroit où il est le plus près de sa source. = Le haut bout d'une chambre, d'une table; la place la plus honorable. Messe haute, grand'Messe. Hautes Sciences, Théologie, Philosophie, Mathématiques. Hautes Classes, la seconde et la Rhétorique. = Le prendre sur le haut ton, sur un ton haut; parler d'une manière arrogante. "Dans l'admiration même, où me jetèrent les Dissertations de vos Savans, je crus y apercevoir un ton haut et décisif: sans doute c'est un style d'autorité. Le Philos. du Valais. Voy. plus bâs. Rem. 1°. — Être haut en couleur, avoir le visage rouge. — Viande qui est de haut goût, poivrée~, salée, etc. = Haut-mal, Épilepsie.
   On dit, proverbialement, tenir la bride haute à un jeune homme, ne lui laisser guère de liberté. Être haut à la main, emporté et usant de voies de fait. Faire un haut le pied, s'enfuir. Cadet de haut apétit, jeune homme qui mange beaucoup. Cela est du haut allemand pour moi, je n'y entends rien.
   HAUT, s. m. Élévation, hauteur. Maison, tapisserie qui a tant de haut. = Le faite. "Le haut d'une tour, d'une montagne, d'un clocher. = Fig. (st. fam.) Tomber de son haut, tomber du haut des nûes; être surpris et étoné, en entendant dire quelque chôse d'extraordinaire. La Fontaine dit: tomber de sa hauteur.
   Et le pauvre voleur ne trouvant plus son gage,
   Pensa tomber de sa hauteur.
Dans cet endroit, cette expression avoisine plus le sens littéral: ainsi, hauteur était le terme propre. — Regarder de haut en bâs; traiter avec dédain et avec mépris. "Ce Savant nous regarde du haut de son esprit. — Il y a du haut et du bâs dans la vie; des biens et des maux. — Il y a bien du haut et du bâs, ou des hauts et des bâs dans l'humeur de cet homme: il est d'une humeur inégale — Gâgner le haut, s'enfuir. = Au haut, adv. Au haut de la montagne, au plus haut de la maison. — En haut, adv. "Aler, monter; loger en haut. "Passer par en haut; tirer, pousser en haut, vers le haut. — En parlant d'une médecine, faire aler par haut et par bâs.
   HAUT, adv. Hautement. Parler haut, à haute voix. — Avec force, avec audace. "Les Députés parlèrent si haut, qu'ils empêchèrent qu'il y eût rien de décidé. P. Fabre "Parlez plus haut. Montez plus haut. Dépense qui monte haut, qui est fort grande. — Le prendre bien haut, parler repondre arrogamment. — Le porter haut, faire une grande dépense et au-dessus de sa condition. C'est aussi, avoir les manières hautaines. Déclarer haut et clair, s'expliquer positivement et nettement. — On dit proverb. d'un homme qui a été pendu, qu'il l'a été haut et court.
   REM. 1°. Haut n'a pas toutes les significations de ses dérivés. Hauteur, pour fierté, est selon l'usage: haut, pour fier, est tout au moins douteux, quand il n'est pas acompagné de quelqu'autre adjectif, qui en détermine le sens. "Ce jeune Roi, bien fait, d'une mine haute et fière, avoit dans ses yeux la fureur et le désespoir. Télém. "Le Roi de Saxama étoit haut, dit le P. Charlevoix. L'Acad. dit, en ce sens, c'est un homme haut, mais ce n' est pas une conséquence pour, il est haut. = Haut, hautain. Le 2d est toujours pris en mauvaise part: le 1er peut avoir un bon sens. "Une âme haute, est une âme grande: une âme hautaine, est une âme superbe. On peut avoir le coeur haut avec beaucoup de modestie: on n'a point l' humeur hautaine, sans un peu d'insolence. Extr. de l'Ecycl. = Haut, Hautain, Altier (synon.) L'homme haut ne s'abaisse pas: l'homme hautain vous rabaisse; l'homme altier veut vous asservir, plutôt que vous abaisser. L'homme haut soufre impatiemment l'humiliation; le hautain, la contradiction; l'altier, la résistance.... L'homme haut veut de la considération et des égards: s'il rend ce qu'il doit, il exige ce qui lui est dû. Le hautain veut des homages et des bassesses: il croit que tout lui est dû, et oublie ce qu'il doit: l'altier, veut des ménagemens et l'empire: il rend fiérement ce qu'il doit, et exige durement ce qui lui est dû, etc. Roub. Synon.

Synonymes et Contraires

haut

adjectif haut
1.  Qui est très grand.
2.  Très éloigné dans le temps.

haut

adverbe haut
1.  En un temps reculé.
2.  D'une manière directe.

haut

nom masculin haut
Partie la plus élevée de.
Traductions

haut

(ˈo)

haute

(ˈot)
adjectif
1. qui a une grande taille, qui a telle taille des arbres très hauts un immeuble haut de vingt mètres
2. intense, fort des températures hautes parler à voix haute
3. très grand, très important une nouvelle de la plus haute importance
4. qui a un niveau élevé dans une hiérarchie un haut fonctionnaire

haut


adverbe
1. à un endroit élevé un oiseau qui vole haut
2. d'une voix forte lire tout haut
3. à un degré élevé être haut placé

haut

hoch, erhaben, First, Gipfel, laut, Wipfel, Hoch-, Höhe, oben, Spitzehigh, top, tall, lofty, loud, summit, surface, head, height, crownhoog, top, topje, hard, kroon, kruin, luid, verheven, bovenzijde, duur [prijs, groot, hoogte, lang geleden, waarden], waardevol, bovenkantגבוה (ת), עילי (ת), על (ז), רם (ת), גָּבוֹהַּ, רָםhardalt, cim, dalt, fort de sohøj, top, højtψηλά, ψηλός, αιχμή, κορυφήalta, laŭta, suproalto, elevado, fuerte, intenso, parte superiorkorkea, äänekäs, korkealla, yläpäähangos, magasmulia, tinggiháralto, cima, insù, in altoaltus, arduus, celsus, culmenhøy, høyt, toppwysoki, szczyt, wysokoalto, cimo, cume, elevado, eminente, forte, vértice, altamente, topoînaltвысокий, высоко, верх, вершина, громкийljudelig, ljudlig, hög, högt, toppyüksek, ali, tepe, yüksekteعَالٍ, قِمَّة, مُرْتَفِعvrchol, vysoko, vysokývisok, visoko, vrh上, 高い, 高く높은, 높이, 맨 위เป็นกองสูง, ด้านบน, สูงcao, đỉnh, trên cao顶端, 高度地, 高的
nom masculin
1. partie la plus élevée, la plus haute deqqch le haut d'un arbre
2. taille, hauteur un mur de cinq mètres de haut
3. vêtement qui couvre la partie supérieure ducorps acheter un haut

haut

[ˈo, ˈot]
adj
(situation)high
en haute montagne → in the high mountains
plus haut (en altitude, sur un mur)higher up, further up; (dans un texte)above
(dimensions) [immeuble] → tall; [paroi] → high
haut de 10 mètres → 10 metres high
[son, ton, voix] → high, high-pitched
à haute voix → aloud, out loud
(autres locutions) en haut lieu → in high places
haut en couleur [chose] → colourful (Grande-Bretagne), colorful (USA), brightly coloured (Grande-Bretagne), brightly colored (USA); [personnage] → colourful (Grande-Bretagne), colorful (USA)
adv
[situé, placé] → high
en haut (dans une armoire, sur une pente) → at the top; (dans une maison)upstairs
La salle de bain est en haut → The bathroom is upstairs.
en haut de → at the top of
Le nid est tout en haut de l'arbre → The nest is right at the top of the tree.
tomber de haut → to fall from a height (fig) → to come back to earth with a bump
prendre qch de haut → to react haughtily to sth
traiter qn de haut → to treat sb with disdain
(de manière résolue) dire qch bien haut → to say sth loud and clear
parler haut → to have a loud voice
(de manière intelligible) dire qch tout haut → to say sth aloud, to say sth out loud
penser tout haut → to think aloud
haut les mains! → hands up!, stick 'em up! >
nm
(partie supérieure)top
Le haut de l'immeuble a été endommagé → The top of the building was damaged., The upper floors of the building were damaged.
du haut de → from the top of
(hauteur) de 3 m de haut → 3 m high
un mur de trois mètres de haut → a wall 3 metres high
(autres locutions) de haut en bas (mouvement)downwards; (en intégralité) → from top to bottom
des hauts et des bas (fig)ups and downs