haut-à-bas

HAUT-À-BAS

(hô-ta-bâ) s. m.
Terme vieilli. Porte-balle, petit mercier qui porte sur son dos une balle où sont ses marchandises. Au plur. Des haut-à-bas.

ÉTYMOLOGIE

  • Haut, à, bas, c'est-à-dire homme qui met le haut, sa charge qu'il a sur le dos, à bas, pour déballer et montrer ses marchandises.