hayer

HAYER

(hé-ié) v. a.
Terme rural. Faire une haie.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Car maintes foiz avons veü, Qant en un puis est on cheü, Li païsant d'entor le haient, Que les bestes leens ne chaient [tombent] [, Ren. 20351]
  • XIVe s.
    Mieux vault tendre de penneaux que de laz sans faire hayer, car leus [les loups] si redoubtent la haye [, Modus, f° XLIX, verso]
  • XVe s.
    Chevaliers, escuyers et gens d'armes se haierent tout autour du roi et le laisserent lasser et saouler [FROISS., III, IV, 29]
    Pour le danger des chemins qui estoient trop estroits et hayés en plusieurs lieux [MONSTRELET, II, 108]

ÉTYMOLOGIE

  • Haie.