hennissement


Recherches associées à hennissement: hennir

*hennissement

n.m.
1. Cri du cheval.
2. Cri ou rire ressemblant à celui du cheval.

hennissement

('enismɑ̃)
nom masculin
cheval cri du cheval les hennissements de la jument

HENNISSEMENT

(ha-ni-se-man) s. m.
Le cri ordinaire du cheval.
Est-ce vous qui donnerez au cheval sa force, qui lui ferez pousser ses hennissements ? [SACI, Bible, Job, XXXIX, 19]
Le hennissement d'allégresse, dans lequel la voix se fait entendre longuement, monte et finit à des sons plus aigus [BUFF., Quadrup. t. I, p. 124]
Fig.
Cette impétuosité, ces emportements, ce hennissement des cœurs lascifs est supprimé [BOSSUET, Sermons, Résurrect. dern. 1]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    La terre tremble toute des grans inissements Des fors destriers courant et des fremissements [, Girart de Ross. V. 3773]
  • XVIe s.
    Vaux, qui menoit les coureurs de catholiques, aiant ouï un grand hannissement de chevaux, sentit la fricassée [D'AUB., Hist. III, 10]

ÉTYMOLOGIE

  • Hennir.

hennissement

HENNISSEMENT. (H est aspirée.) n. m. Le cri particulier au cheval. Le bruit des trompettes et le hennissement des chevaux.

hennissement

Hennissement, Hinnitus, huius hinnitus.

Traductions

hennissement

neigh, whinny, whinnies

hennissement

נהקה (נ), נחר (ז), צהלה (נ), צָהֳלָה, נְהָקָה

hennissement

Wiehern

hennissement

relincho

hennissement

hirnahdus, hirnunta

hennissement

hnegg

hennissement

nitrito

hennissement

knegg, vrinsk

hennissement

rżenie

hennissement

nechezat

hennissement

ржание

hennissement

gnägg

hennissement

[ˈenismɑ̃] nmneighing, whinnying