hernute

HERNUTE

(hèr-nu-t') s. m.
Nom donné à des sectaires chrétiens qui se distinguent par une grande pureté de mœurs. On les appelle aussi frères moraves. Un honnête hernute. Une jeune hernute.

ÉTYMOLOGIE

  • Allem. Herrenhuter, de Herrenhut, localité de la haute Lusace, où les frères moraves commencèrent à former une colonie autour du village de Bethelsdorf appartenant au comte de Zinzendorf.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • HERNUTE. Ajoutez : - REM. La prononciation régulière est non pas hernute, mais hernoute ; et il serait mieux d'écrire hernoute ; c'est l'orthographe de Zinzendorf, fondateur de la communauté morave, dans ses écrits en langue française, d'après M. Félix Bovet, le biographe de Zinzendorf (Histoire de Zinzendorf, Paris, 1860).