hiératisme

(Mot repris de hiératismes)

hiératisme

n.m.
Litt. Attitude, caractère hiératique : L'hiératisme de son attitude majesté, raideur, solennité

HIÉRATISME

(i-é-ra-ti-sm'. Bien que l'h ne soit pas aspirée, cependant on traite, avec l'article, ce mot comme si elle l'était, et l'on dit le hiératisme) s. m.
Caractère hiératique, esprit hiératique.
On peut d'autant mieux se fier aux indications historiques de nos statues [de l'ancien empire, en Égypte] que toutes sont visiblement des portraits ; le hiératisme... n'a pas encore immobilisé les faces : elles sont parlantes [DE VOGÜÉ, Rev. des Deux-Mondes, 15 janv. 1877, p. 340]
On ne revient pas [au Vatican] que, dans Rome même, il se soit parlé des choses hiératiques romaines avec cette allure entièrement dégagée, comme s'il se fût agi du hiératisme turc ou indien [, le Temps, 12 fév. 1877, 2e p. 6e col.]
(Pour la locution on ne revient pas que, voy. REVENIR, remarque 2 au Supplément).