hie

(Mot repris de hies)

*hie

n.f. [ moyen néerl. heie ]
Dans les travaux publics, outil à main qui sert à enfoncer les pavés ou à compacter le sol dame, demoiselle

HIE

(hie) s. f.
Billot de bois, qui sert à enfoncer des pavés ou des pilotis, et qui se nomme aussi demoiselle dans le premier de ces deux usages et mouton dans le second.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    À hie fierent [frappent] plus de cent chevalier, Si que les huis font des gons arachier [, Garin le Loh. t. I, p. 135]
  • XIIIe s.
    Et li prestres si ovri l'uis, Si entrent enz à une hie [en masse] [, Ren. 3479]
    Du Saint Esperit c'est la hie [force, volonté] Qui froisse, desrompt et esmie [brise] Orgueil et yre où Dieu n'est mie [J. DE MEUNG, Tr. 102]
    Les murs [ils] assaillent par defors et à hie [DU CANGE, hiator.]

ÉTYMOLOGIE

  • Hie, instrument, répond au hollandais hei, hie, heijen, hier. L'ancien hie qui signifie force, effort, se rattache au flamand hijghen, respirer fortement ; angl. to hie, se presser ; anglo-saxon, hige, zèle. Diez, et probablement avec raison, pense que les deux mots n'en sont qu'un, et que l'instrument a été ainsi nommé de l'effort que le maniement en exige.

hie

HIE. (H est aspirée.) n. f. T. d'Arts. Sorte d'instrument dont on se sert pour battre, pour enfoncer le pavé et qu'on appelle autrement DEMOISELLE.

Il se dit aussi d'une autre Sorte d'instrument dont on se sert pour enfoncer les pilotis en terre et qu'on appelle autrement MOUTON.

hie

Hie, f. penacut. Est un outil et instrument de paveur, fait d'une grosse piece de bois, de quatre à cinq pieds de long, arrondie en fuseau, c'est à dire grosse au milieu et gresle aux bouts, ansée de deux anses audit milieu, par lesquelles le paveur l'empoigne à deux mains, pour coigner les grez du pavé, et celuy des bouts qui coigne revestu d'une frete qui est un cercle plat de fer, large de deux doigts, qui entretient ledit bout, et empesche que au coigner il ne s'entreouvre et se fende. On en use aussi à ficher les gros pilotis, Fistuca.

hie


HIE, s. f. [L'h s'aspire. "La hie, et non pas l'hie: 1re lon. 2e e muet.] Instrument dont on se sert pour batre et pour enfoncer le pavé. Vulgairement, demoiselle. = C'est aussi l'instrument apelé autrement mouton, dont on se sert pour enfoncer les pilotis.

Traductions